Bayer tente de négocier avec des victimes du Roundup

Bayer est en discussions avec des plaignants au sujet de son désherbant Roundup. Deux dossiers ont par ailleurs été reportés à l’an prochain en Californie.

Le géant allemand est visé par des milliers de plaintes de personnes affirmant qu’elles ont développé des cancers à cause du Roundup, passé sous le giron de Bayer à la suite du rachat de Monsanto. 

L’entreprise maintient que le produit à base de glyphosate ne présente pas de danger.

Elle a néanmoins déjà été condamnée à verser de substantiels dédommagement à des plaignants. De nouveaux dossiers seront traités en justice prochainement. 

Pas moins de 43.000 affaires sont en cours aux Etats-Unis.