Au sein de l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi, « les rapports n’ont jamais été aussi bons »

Jean-Dominique Senard, le président de l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi, était à Bruxelles, lundi. Il dément les informations qui annoncent des dissensions entre les trois groupes et le futur départ de Nissan.

S’il fallait une reconnaissance internationale au Salon de l’auto de Bruxelles, la présence, ce lundi, de Jean-Dominique Senard ne pouvait mieux tomber. Le président de l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi, par ailleurs successeur de Carlos Ghosn à ce poste, s’est dit ravi d’être là : « Le Salon de Bruxelles mérite d’être mieux connu et a des conséquences commerciales non négligeables », a-t-il dit devant un cercle très restreint de journalistes.