Au bord de la faillite, Brussels Airlines supprime un emploi sur quatre

C’était la douche froide ce mardi matin pour les salariés de Brussels Airlines.

La compagnie belge a annoncé la suppression de 1000 emplois à l’issue d’un conseil d’entreprise extraordinaire. Un quart du personnel du transporteur aérien qui emploie un peu plus de 4000 personnes, risque donc de se retrouver au chômage.

Brussels Airlines va également réduire sa flotte de 30 %, en délaissant seize avions, passant de 54 à 38 aéronefs. La compagnie belge dit devoir prendre ces mesures “s ubstantielles et indispensables pour garantir” sa survie face à l’impact “extrêmement négatif” de la crise du coronavirus sur ses finances.