Argentine: le peso reprend des couleurs après son plongeon de la veille

Placements & Marchés

Le peso argentin s’est repris mardi à l’ouverture du marché des changes, gagnant 4,18%, après avoir plongé la veille de 18,76% suite à la lourde défaite du président sortant libéral, Mauricio Macri, aux primaires de dimanche, considérées comme une répétition générale avant le scrutin d’octobre.

La monnaie locale s’échangeait mardi matin à 55 pesos pour un dollar, contre 57,30 à la clôture lundi soir. Certains bureaux de change avaient même préféré arrêter de négocier des dollars lundi.

La Bourse de la troisième économie d’Amérique latine s’est effondrée de près de 38% (37,93%) à la fermeture, après avoir dégringolé de plus de 10% à l’ouverture.

« Qu’un échantillon »

Grands vainqueurs des primaires de dimanche soir, Alberto Fernandez et sa colistière Cristina Kirchner, l’ancienne présidente du pays inculpée dans plusieurs affaires de corruption, ont obtenu 47% des suffrages, contre 32% pour le tandem composé de Mauricio Macri et du dirigeant péroniste Miguel Angel Pichetto.

« Ce n’est qu’un échantillon de ce qui va arriver (si Fernandez s’impose en octobre). A cause du passé récent, il y a beaucoup de gens qui ne laissent pas leur argent dans ce pays, qui s’en vont. C’est terrible ce qui peut arriver« , a prévenu le chef de l’Etat lors d’une conférence de presse au côté M. Pichetto, appelant à ne pas « revenir au passé« .

Pour l’heure, il n’a annoncé aucune mesure, se limitant à indiquer que son équipe était au travail.