Argentine: après un léger rebond, le peso baisse à nouveau (Mise à jour)

Placements & Marchés

Le peso argentin baissait à nouveau mardi, après une légère reprise à l’ouverture du marché des changes, perdant 3,01% par rapport au dollar, dans la foulée de la lourde défaite du président sortant libéral, Mauricio Macri, aux primaires de dimanche.

Ce test électoral est considéré comme une répétition générale avant le scrutin d’octobre. La monnaie locale, qui se montrait très volatile, s’échangeait mardi à la mi-journée à 59,08 pesos pour un dollar, contre 57,30 à la clôture lundi soir.

Signe de la méfiance des investisseurs, le peso s’était effondré de 18,76% lundi. Certains bureaux de change avaient même préféré arrêter de négocier des dollars. La Bourse de la troisième économie d’Amérique latine s’est effondrée de près de 38% (37,93%) lundi à la fermeture, après avoir dégringolé de plus de 10% à l’ouverture.

« Qu’un avant-goût »

Grands vainqueurs des primaires de dimanche soir, le péroniste modéré Alberto Fernandez et sa colistière Cristina Kirchner, l’ancienne présidente du pays inculpée dans plusieurs affaires de corruption, ont obtenu 47% des suffrages, contre 32% pour le tandem composé de Mauricio Macri et du dirigeant péroniste Miguel Angel Pichetto.

« Ce n’est qu’un avant-goût de ce qui va arriver (si Fernandez s’impose en octobre). A cause du passé récent, il y a beaucoup de gens qui ne laissent pas leur argent dans ce pays, qui s’en vont. C’est terrible ce qui peut arriver« , a prévenu le chef de l’Etat lors d’une conférence de presse au côté de M. Pichetto, appelant à ne pas « revenir au passé« .

Pour l’heure, il n’a annoncé aucune mesure, se limitant à indiquer que son équipe était au travail.