Air France pourrait supprimer près de 1.500 emplois

D’ici 2022, Air France va supprimer environ 1.500 emplois sur 41.230 postes, indique jeudi le journal La Tribune sur base de sources provenant de KLM, compagnie sœur d’Air France. Actuellement, 41.230 personnes travaillent chez Air France. Mais, dans les projets d’avenir discutés jeudi entre direction et syndicats, les effectifs devraient être ramenés à 39.720 travailleurs, selon La Tribune. L’objectif est de procéder par départs naturels.

Des postes devraient être supprimés dans les fonctions de support et non parmi le personnel naviguant. Ces pertes d’emplois n’ont pas de liens avec les conséquences négatives provoquées par la crise du coronavirus.

Le patron d’Air France-KLM, Ben Smith, a dévoilé l’an dernier un plan quinquennal par lequel il souhaite redonner au groupe aéronautique une position de leader en Europe.