YouTube : Qui est MrBeast, le vidéaste le plus suivi de la plateforme ?

Assis à son bureau, sa mèche blonde sur le côté façon Justin Bieber, un jeune homme explique qu’il va relever un défi : celui de compter jusqu’à 100.000 sans s’arrêter. Pendant plus de 24 heures, face caméra, il égrène les chiffres un à un. Arrivé au nombre fatidique, il sourit, s’affale dans sa chaise et lâche simplement : « Qu’est-ce que je fais de ma vie ? ». Si la vidéo, publiée sur YouTube en 2017, paraît anodine, elle a pourtant été vue plus de 26 millions de fois.

Et pour cause, le jeune homme n’est autre que Jimmy Donaldson, alias MrBeast, l’un des youtubeurs les plus connus au monde. Celui qui a bâti sa popularité numérique grâce à des défis absurdes et des dons d’argent filmés est devenu, le 11 novembre, le vidéaste le plus suivi de la plateforme. Avec 112 millions d’abonnés, le jeune américain de 24 ans a réussi l’exploit de détrôner le Suédois PewDiePie – et ses 111 millions d’abonnés –, numéro un du classement depuis août 2013.

Des défis absurdes

Jimmy Donaldson n’a que 13 ans, en 2012, quand il commence à poster ses premières vidéos sur YouTube, sous le pseudonyme « MrBeast6000 ». Dans sa chambre d’adolescent à Greenville, en Caroline du Nord, il édite des contenus appelés Let’s Plays, où il se filme en train de jouer à des jeux vidéo, comme Minecraft et Call of Duty. Le jeune garçon se met ensuite à produire des dizaines et des dizaines de vidéos évaluant la richesse des autres youtubeurs. Mais à cette époque, le succès est relatif. Ce n’est qu’en 2017, lors de la fameuse vidéo « Je compte jusqu’à 100.000 », que MrBeast franchi un premier palier, récoltant des milliers de vues en quelques jours seulement, explique Newsweek dans un article consacré au youtubeur. Le mois suivant, il réitère l’expérience en se lançant le défi de compter jusqu’à 200.000.

Mais ce qui fera réellement son succès – et sa fortune –, ce sont ses vidéos où il offre plusieurs milliers de dollars à des youtubeurs et des streamers de la plateforme Twitch. Sans jamais arrêter ce format, le jeune homme en développe un autre en parallèle, celui de se lancer des défis absurdes : couper une voiture avec une épée chauffée à 1.000 degrés, verser 100 millions de billes dans le jardin d’un ami, casser du verre en utilisant une centaine de mégaphones, construire le plus grand bol de céréales du monde ou encore bien passer 50 heures enterré vivant dans un cercueil. Une liste que l’on pourrait égrainer encore longtemps tant les vidéos de MrBeast sont nombreuses.

Une vidéo spéciale Squid Game 

Et si ses abonnés l’aiment autant, c’est aussi parce que le jeune homme fait preuve d’une grande générosité. Dans de nombreuses vidéos, il se met en scène pour offrir des millions de dollars à des gens dans le besoin. Ici, 20.000 dollars à une serveuse, là, 10.000 dollars à un livreur de pizza ou à un chauffeur Uber ou encore 20.000 dollars à un sans-abri. Des dons qui lui valent même le surnom de « plus grand philanthrope de YouTube », selon un article du New York Times.

Jimmy Donaldson ne s’arrête pas là et multiplie les contenus de charité. Comme cette vidéo où il achète 100.000 euros de produits de première nécessité, celle d’un don de 32.000 dollars au Army Wounded Warrior Program, qui s’occupe des vétérans américains blessés au combat, ou une autre dans laquelle il finance à hauteur de 70.000 dollars l’hôpital de recherche pour enfants Saint Jude à Memphis (Tennessee). En octobre 2019, il lance une cagnotte en ligne, intitulée #TeamTrees, pour planter un arbre à chaque dollar récolté. Bilan de l’opération, 20.000 arbres seront reboisés. Deux ans plus tard, il poursuit l’expérience avec #TeamSeas, en récoltant 30 millions de dollars pour retirer 13.000 tonnes de déchets dans l’océan.

Mais le plus grand succès de MrBeast, c’est probablement la vidéo où il a recréé le jeu de la série Squid Game avec 456 abonnés. Devant sa caméra, dans un décor reconstitué à l’exact, les participants se sont affrontés sur les célèbres épreuves de la production Netflix. Le gagnant a empoché la jolie somme de 456.000 dollars, soit 400.000 euros. La vidéo, vue 304 millions de fois, a été largement relayée sur les réseaux sociaux et dans de nombreux médias, rendant le jeune homme célèbre au-delà de la planète YouTube.

Le Graal, Jimmy Donaldson l’a atteint le 28 juillet 2022, en franchissant la barre des 100 millions d’abonnés. Sa chaîne devient alors la cinquième sur YouTube à dépasser ce chiffre. Pour fêter ce succès, le jeune homme fait venir 100 de ses abonnés sur une île qu’il a achetée quelques mois auparavant et organise une compétition géante. Au terme de plusieurs épreuves, le vainqueur remporte ni plus ni moins que l’île. Quelques mois plus tard, le 11 novembre 2022, MrBeast achète 1.111 billets de loterie pour fêter ses 111 millions d’abonnés.

L’une des stars de YouTube les plus riches

En plus de sa chaîne principale, le jeune homme a lancé plusieurs « sous-chaînes » : MrBeast Gaming6, consacrée aux jeux vidéo, Beast React, où il regarde des vidéos, MrBeast2, sur laquelle il poste des vidéos bonus, Beast Philanthropy, dédiée aux dons et Beast Shorts, réservée aux vidéos de moins d’une minute. Depuis juillet 2021, il fait doubler ses vidéos en espagnol, en français, en portugais, en russe, en hindi et en arabe. En parallèle, il crée sa propre application mobile, Finger On The App et sa marque de burgers à emporter, MrBeast Burger. Une multitude d’activités qui font de Jimmy Donaldson l’une des stars de YouTube les mieux payées au monde, avec près de 54 millions de dollars générés en 2021, selon le classement Forbes publiée en janvier 2022. Aujourd’hui, le jeune homme de 23 ans est à la tête d’une entreprise comptant plus de 50 salariés.

Mais une enquête du New York Times, publiée en mai 2021, vient ternir l’image du jeune homme. Selon plusieurs anciens employés, Jimmy Donaldson n’est pas tout à fait le même dans la vraie vie que face caméra. L’un d’eux, Matt Turner, monteur pour la star de février 2018 à septembre 2019, a raconté au journal que le jeune homme s’en prenait verbalement à lui tous les jours, l’insultait et le traitait de « débile mental ». Un autre, Nate Anderson, qui a déménagé à Greenville en mars 2018, la ville natale de MrBeast, pour travailler lui, a démissionné au bout d’une semaine. Selon lui, son patron était « trop perfectionniste » et avait des « exigences déraisonnables ». Philanthrope ou patron exigeant ? Difficile de savoir qui est réellement Jimmy Donaldson. De son côté, l’homme en question affirme vouloir « vraiment devenir Elon Musk », a-t-il déclaré dans un message posté sur Twitter en 2020.