Yann Moix n’a plus la tête qui passe la porte, selon «Ouest France»

Yann Moix, en juin 2018, à Lille. — Sarah ALCALAY/SIPA

On passerait bien une semaine sans Yann Moix, ou plutôt sans polémique Yann Moix, mais c’est plus fort que lui, il ne peut pas s’en empêcher. Après sa défense de Michael Jackson, qui « n’était pas pédophile car il était lui-même un enfant », le chroniqueur et écrivain a encore fait parler de lui lors d’une rencontre publique à Rennes, à l’occasion de la sortie de son nouveau livre Rompre. Il n’avait pas de bouteille d’eau. C’est du sérieux, du lourd, comme le raconte Ouest France dans un billet d’humeur : « Dans la rue, il fulmine : « Je demande un verre d’eau, on m’envoie à l’étage dans les toilettes boire au robinet. Comme un clébard. » ».

« Je fais la conférence et je me casse »

Or, selon le quotidien, il y avait des bouteilles d’eau : « Vous nous voyez accueillir Yann Moix, écrivain, chroniqueur et réalisateur et ne pas lui prêter de considération ? A l’étage, il y avait des bouteilles d’eau et la bibliothèque où on reçoit les personnalités. Yann Moix n’a pas attendu de le savoir. Il a disparu. » Il reste introuvable un moment, 130 personnes s’impatientent dans la salle et le représentant de son éditeur enchaîne les coups de fils : « Il a fait un malaise, il est surmené, il va revenir ».

Yann Moix revient finalement : « Je fais la conférence et je me casse ». « Il fulminait, raconte Ouest France. Il a chassé la personne chargée de l’interviewer devant le public. Pour expliquer son retard, il a redit qu’il avait été maltraité. Pendant une petite heure, Yann Moix a répondu aux Rennais. Puis il s’est cassé, comme il dit. » Avant de conclure : « On s’est étonné que sa tête passe encore la porte ».

Culture

VIDEO. Jean-Marie Bigard en larmes sur le plateau de «TPMP» en évoquant la tournée d’été de «Var-Matin»

0 partage