Vous avez renoncé à manger bio en raison de l’inflation ? Racontez-nous

Vous l’avez remarqué, la guerre en Ukraine et le dérèglement climatique ont eu, ces derniers mois, un impact direct sur le porte-monnaie. Le cours des matières premières s’envole et les prix font de même. L’inflation, qui s’élève à 5,8 % sur un an à la fin août selon l’Insee, pourrait continuer de croître, en particulier dans le secteur alimentaire, plus sévèrement touché. Dans ce contexte, le marché du bio, pourtant plébiscité par les Français, souffre lui aussi. Malgré les efforts des producteurs pour ne pas trop pénaliser les clients, les ventes sont en baisse.

Vous êtes un consommateur régulier de produits bio ? Pourquoi ? Avez-vous constaté une hausse de votre panier moyen ? Avez-vous réduit vos achats en conséquence ? Préférez-vous revenir aux produits conventionnels afin de faire des économies ? Faut-il rester fidèle au bio quoiqu’il en coûte ? Le bio est-il un luxe auquel tout le monde ne peut pas prétendre ? N’est-il pas, plus que jamais, pertinent de manger bio compte tenu de l’urgence climatique ?

Racontez-nous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci !