Vous appréciez ou pas la téléconsultation ? Expliquez-nous pourquoi

Illustration d’une téléconsultation. — Pixabay

Consulter son médecin traitant, psychiatre ou dermatologue par Internet et réaliser une téléconsultation , c’est possible et remboursé depuis le 15 septembre 2018. A quelques conditions toutefois. Notamment que le médecin soit d’accord et équipé pour réaliser ce type de consultation par écran interposé. Que le patient, lui aussi ait accès à un ordinateur ou tablette équipé(e) d’une webcam ou depuis un lieu équipé comme une maison de santé pluriprofessionnelle, une pharmacie équipée d’une cabine ou un chariot de téléconsultation… Autre condition : que le patient ait déjà rencontré ce généraliste ou spécialiste lors d’une consultation physique au cours des 12 derniers mois.

60.000 téléconsultations remboursées

Mais un an après le lancement de la téléconsultation, le rendez-vous semble manqué. En effet, pour le moment, peu de Français semblent adeptes de cette nouvelle possibilité: on estime à 60.000 le nombre de téléconsultations facturées au 15 septembre 2019, loin de l’ambition du gouvernement qui espérait 500.000 initialement sur l’ensemble du territoire. De quoi doucher certains élus qui espéraient que la télémédecine soulage les patients dans les déserts médicaux… Et celui du gouvernement qui voyait dans la télémédecine une façon d’améliorer l’accès aux soins. 

Avez-vous testé la téléconsultation ? Quelle a été votre réaction ? Souhaitez-vous continuer à consulter via écran certains médecins ? Lesquels ? Quels sont les freins selon vous pour l’installation de cette téléconsultation dans nos réflexes ? Que faudrait-il faire selon vous qu’elle se développe plus rapidement ?

Santé

Téléconsultation : Un an après son remboursement par la Sécu, le dispositif démarre doucement

0 partage