Violences sexuelles dans le patinage : « C’est un mensonge »… Didier Gailhaguet démenti par l’association Colosse aux pieds d’argile

Didier Gailhaguet en conférence de presse au siège de la FFSG, le 5 février 2020. — Francois Mori/AP/SIPA

Pour montrer que sa fédération n’ignorait pas les problèmes de violences sexuelles, le patron du patinage français, Didier Gailhaguet, a mis en avant mercredi lors de sa conférence de presse une collaboration avec l’association Colosse aux pieds d’argile. Il s’est attiré un démenti immédiat. « M. Le Président, merci de ne pas se servir de nous comme bouclier de défense, a tweeté l’association sur son compte officiel. Nathalie Péchalat essaie depuis trois ans de nous faire intervenir, sans succès. »

« Il (Gailhaguet) n’a rien fait. C’est un mensonge », a ensuite affirmé à l’AFP l’ancien rugbyman Sébastien Boueilh, qui dirige l’association. Colosse aux pieds d’argile a signé une convention avec le ministère des Sports en 2019 pour une tournée de sensibilisation dans le réseau de formation au sport de haut niveau Grand Insep (Insep, Creps, centres nationaux). Elle a parmi ses ambassadeurs la danseuse sur glace Nathalie Péchalat, qui n’a donc jamais réussi à la faire venir à la FFSG.

Péchalat confirme

« Ils trouvent toujours une excuse, a affirmé Sébastien Boueilh. Un jour, ils nous disent qu’ils n’ont pas de problèmes de pédophilie, un jour c’est une question de budget. » « Ce que dit Sébastien est vrai », a confirmé à l’AFP Nathalie Péchalat.

Colosse aux pieds d’argile intervient dans des clubs, dans des écoles, pour sensibiliser les enfants et les éducateurs aux risques de violences sexuelles. L’association a signé des conventions avec une douzaine de fédérations, dont le rugby, le basket-ball, la gymnastique, le baseball. « Nous avons des contacts avec la natation, le handball, le triathlon et le tennis, mais avec eux (la fédération des sports de glace), il n’y a rien », a ajouté Sébastien Boueilh.

Sport

Violences sexuelles dans le patinage : Pourquoi « l’empereur » Didier Gailhaguet ne démissionnera (sans doute) pas

Sport

Violences sexuelles : « Nous ne pouvons plus nous taire ! »… Des athlètes français appellent à briser le silence

402 partages