Vincennes : Un élu écologiste refuse la subvention d’un club de bateaux à voile

Un bateau à voile (illustration) — Sina Schuldt / dpa / AFP

Quentin Bernier-Gravat l’a reconnu, il aurait dû mieux « bosser ses dossiers ». Mercredi, lors du conseil municipal de Vincennes, dans le Val-de-Marne, cet élu écologiste s’est opposé à la subvention du « yacht club » au motif que son parti s’oppose à la subvention des « sports qui émettent des polluants ». A peine prononcée, la phrase a provoqué l’hilarité de l’assemblée et est rapidement virale sur les réseaux sociaux.

Et pour cause : en dépit de son nom, les bateaux présents dans le club sont tous à voile. « C’est de la voile ! Ça avance avec le vent un bateau », a ironisé la maire UDI de la ville, Charlotte Libert-Albanel. Et de poursuivre : « On est à peu près sur le même niveau de polémique que les aviateurs », en référence à la polémique sur la baisse des subventions des deux aéroclubs de Poitiers par la maire écologiste de Poitiers, Léonore Moncond’huy.

Quentin Bernier-Gravat a reconnu, non sans humour, qu’il s’était trompé. « Depuis toujours, EELV est pour la captation vidéo des conseils municipaux. Au nom de la transparence. Et ok, parfois on regrette. J’avais bossé mes partiels, un peu moins mes dossiers », a tweeté le jeune élu.

4 partages