VIDEO. TFC-Angers: Gradel a manqué le penalty de la victoire mais «il faudrait être débile pour lui en vouloir»

Max-Alain Gradel, le capitaine du TFC (à gauche), n’a pas trouvé la faille face à Angers lors du match de Ligue 1 au Stadium de Toulouse, le 27 janvier 2019. — P. Pavani / AFP

  • Souvent sauveur du TFC cette saison, Max-Alain Gradel n’a pas réussi à convertir ses occasions, dont un penalty, dimanche contre Angers (0-0).
  • Le gardien Baptiste Reynet, comme l’entraîneur Alain Casanova, pardonne volontiers au meilleur buteur et passeur de l’équipe.

Lors de la dernière victoire du TFC à domicile en Ligue 1, le 25 août contre Nîmes (1-0), Max-Alain Gradel avait raté un penalty, puis tenté et réussi le second. Cinq mois plus tard, face à Angers (0-0), le capitaine ivoirien de Toulouse a également flanché dans cet exercice au Stadium, à la 73e minute. Mais cette fois, il n’a pas eu l’opportunité de se rattraper.

« On a les situations pour l’emporter, a constaté Alain Casanova en conférence de presse. Malheureusement, on a manqué un peu d’efficacité. » Avant même qu’un journaliste ait le temps de lui poser une question, l’entraîneur du 13e de Ligue 1 a enchaîné.

« Ne me parlez pas du penalty de « Max » Gradel parce qu’il a tellement fait pour nous qu’il ne me vient même pas à l’idée de penser qu’il a fauté ! On est tous conscients de tout ce qu’il a apporté à notre équipe, donc on ne lui en voudra absolument pas d’être tombé sur un gardien qui a fait un arrêt très important. »

Car oui, plutôt que le raté de Gradel, il faut souligner la belle intervention de Ludovic Butelle, parti du bon côté, sur sa droite. Même si le penalty de l’avant-centre du SCO Stéphane Bahoken détourné par Baptiste Reynet, dès la troisième minute, mérite une note artistique encore supérieure.

« « Ludo » la sort très bien aussi, souligne le portier toulousain, dans un bel élan de confraternité. Cela aurait pu nous permettre de remporter le match, mais c’est comme ça. On n’en veut pas du tout à « Max ». Il nous a tellement sortis de situations compliquées depuis le début de saison qu’il faudrait être débile pour lui en vouloir. »

Un penalty et un tir au but marqués mardi en Coupe de France

Meilleur buteur (huit réalisations) et passeur (quatre offrandes) du TFC en L1, le leader offensif des Violets a également frappé en Coupe de France, contre Nice (4-1) puis Reims (4-4 après prolongations, 4-3 aux tirs au but) : deux passes décisives et deux buts, dont le penalty de l’égalisation en toute fin de prolongations, lors du déjà culte 16es de finale devant les Champenois, mardi. Sans oublier le tir au but superbement converti quelques minutes plus tard…

Face à Angers, Gradel n’a pas réussi son meilleur match de la saison, loin de là. Mais c’est lui qui a allumé la première mèche du TFC lors d’une très morne première mi-temps, sur une frappe contrée (40e). Au cours d’une deuxième période mieux maîtrisée, un but lui a été refusé sur un caviar de Steven Moreira, pour un hors-jeu (62e). Et, dans la foulée de son penalty repoussé par Butelle, l’ancien Stéphanois a vu sa reprise sur corner sauvée sur sa ligne par Vincent Manceau (qui est en fait angevin).

« Je suis sûr que le prochain penalty qu’il aura à tirer, il le mettra au fond »

Bref, ça ira mieux demain, comme le chantent deux frères toulousains, rejoints par Baptiste Reynet. « On est derrière lui, reprend l’ancien gardien dijonnais. Ce sont des choses qui arrivent, malheureusement. Je suis sûr que le prochain penalty qu’il aura à tirer, il le mettra au fond. » A Monaco, dès samedi prochain, pour saboter le retour de Leonardo Jardim ?

Sport

TFC-Angers: Deux penaltys arrêtés, une équerre pour le SCO… «Un bon match de janvier» à Toulouse

Sport

Yannick Cahuzac: «J’aimerais bien jouer encore un an au TFC»

Sport

Coupe de France: «Avec le VAR, on serait qualifiés»… Reims l’a mauvaise après son élimination à Toulouse