VIDEO. Marseille : Dans les coulisses du futur cinéma Artplexe sur la Canebière

L’Artplexe, sur la Canebière, doit ouvrir en octobre 2021 — Wilmotte & Associés
  • Projet en gestation depuis des années, l’Artplexe, cinéma du haut de la Canebière, ouvre ses portes en octobre prochain.
  • Ce cinéma comportera six écrans et une salle pouvant être utilisée pour des concerts.

C’est un dossier vieux de dix ans dont on semble enfin en voir le bout. Ce mardi, la mairie de Marseille a convié la presse à une visite du chantier de l’Artplexe, ce cinéma annoncé depuis une dizaine d’années au bout de la Canebière, en face de l’imposante église des Réformés.

Ce site ne compte pas moins de six salles de cinémas pouvant accueillir entre 100 et 135 personnes, ainsi qu’une grande salle de concert avec gradins d’une capacité de 300 places. « Nous allons organiser huit concerts par an dès l’ouverture », promet Philippe Dejust, Président d’Artplexe Canebière.

Deux restaurants et un bar

Le projet prévoit enfin deux restaurants et un lounge bar. « Pour la brasserie, au rez-de-chaussée, on n’est pas sur un franchisé, assure Philippe Dejust, président d’Artplexe Canebière. Ce sera un bouillon, avec de la nourriture traditionnelle pour une quinzaine d’euros, avec 200 à 250 couverts par jour. Pour le restaurant au dernier étage, on sera sur du milieu de gamme, avec un menu autour de 25 euros »

Un projet porté pendant des années par Jean-Claude Gaudin, qui avait cédé le terrain de l’ancienne mairie de secteur, pour un bail emphytéotique de 58 ans, dans l’espoir de redonner un peu de vie et de faste à une Canebière à l’abandon depuis des années. Le projet de cinéma Art et essai avait toutefois mué en un cinéma plus classique, laissant la part belle aux films dits traditionnels… tout en conservant son bail avantageux. Une situation qui avait fait bondir à l’époque un certain Benoît Payan, opposant socialiste pas encore maire de la deuxième ville de France.

Le Broadway de Marseille ?

Quelques années plus tard, c’est avec un certain enthousiasme que les adjoints de Benoît Payan arpentent les couloirs pas encore finis du futur complexe culturel. « C’est une sacrée opportunité pour la redynamisation de la Canebière, se réjouit l’adjoint en charge de la culture, Jean-Marc Coppola. C’est aussi une revitalisation de notre conception du cinéma, jusqu’ici axée sur l’attractivité touristique. Pour nous, le cinéma est avant tout un art. Et grâce à ce projet, et l’agrandissement de l’Alhambra, la ville de Marseille va passer de 11.000 places à 12.000 places. »

« Certains avaient fait la promesse de faire de la Canebière un Broadway, mais la promesse n’est pas là, reconnaît Sophie Camard, nouvelle maire de secteur des 1e et 7e arrondissements. Il faut prendre l’Artplexe comme une opportunité de développer des partenariats avec les autres structures culturelles du quartier, les théâtres, et ça peut nous aider à monter des événements. »

Le look de ce nouveau cinéma sera également quelque peu éloigné du projet initial. « Le projet initial prévoyait un recouvrement en béton, rappelle Mathilde Chaboche, adjointe en charge de l’urbanisme. Ils ont ensuite envisagé de la tôle, mais j’ai voulu être rigoureuse sur ce point. Et ils ont envisagé finalement une solution, avec des barrettes en pierres. » L’inauguration de ce tout nouveau lieu culturel à Marseille est annoncée pour la deuxième quinzaine d’octobre 2021.

9 partages