VIDEO. Lyon : Ce que vous verrez à la Cité de la gastronomie lancée samedi

La cité de la gastronomie de Lyon ouvrira samedi 19 octobre. — C. Girardon / 20 Minutes

  • La cité de la Gastronomie de Lyon est la première des quatre cités françaises à ouvrir.
  • Elle accueillera ses premiers visiteurs samedi.
  • Ils déambuleront à travers différentes salles d’exposition consacrées à l’art de la table, la nutrition, la santé et pourront déguster des pièces mitonnées en direct par des chefs.

Un temple du « bien manger ». La cité de gastronomie de Lyon, consacrée à l’histoire de la cuisine lyonnaise et aux arts de la table français, ouvrira samedi au cœur du Grand-Hôtel-Dieu. Elle sera ainsi la première des quatre cités (Dijon, Tours et Paris-Rungis) à être inaugurée et affiche déjà des objectifs ambitieux : accueillir 300.000 visiteurs la première année. Petite visite des lieux.

La cité s’articule autour de plusieurs espaces d’expositions permanentes. Le premier, sans surprise, est dédié à la gastronomie, « la règle du ventre ». Et plus spécifiquement à la cuisine lyonnaise. L’occasion de (re) découvrir l’histoire des grands chefs de la région et celle de leurs plats légendaires à travers une présentation ludique et originale. Vous entendrez notamment la mère Brazier passer ses commandes de volailles avec le franc-parler qu’on lui connaissait ou Monsieur Paul, narrer quelques anecdotes croustillantes. Sans oublier les frères Trois Gros ou Fernand Point.

Espaces interactifs

Si les fumets de la soupe VGE ou les odeurs de sabodet ont un peu barbouillé votre estomac, n’hésitez pas à gagner la vaste apothicairerie située à proximité. Vous y trouverez sûrement un remède efficace. Les herbiers de l’époque recèlent mille et un trésors. Vous y découvrirez même une vipère plongée dans de l’eau-de-vie. D’ailleurs, c’est en la mélangeant avec des essences séchées que les médecins lyonnais ont inventé la première aspirine !

Le parcours suivant vous amène à vous interroger sur la nutrition de demain : allons-nous manger des insectes ? Allons-nous encore passer à table ? Mais assez de questions, il est temps de passer à la pratique en gagnant « la black box », un espace interactif où l’on se prendra rapidement au jeu. Vous aurez ainsi l’occasion de tester vos connaissances culinaires, d’apprendre à choisir les produits de saison et de passer à la pratique en cuisinant de manière virtuelle un filet de Saint-Pierre. Cerise sur le gâteau : pour le dessert, passez à table et détendez-vous quelques minutes en regardant des extraits de films centrés sur les repas. Scènes et répliques cultes garanties.

Régis Marcon en guest-star

Les enfants ne seront pas en reste puisqu’ils auront également leur propre salle de jeux pour découvrir les plaisirs de la bonne chère. Les fins gourmets ou les curieux sont invités à pousser la visite jusqu’au dernier étage. Là où des chefs s’installent derrière les fourneaux pour expliquer les vertus de leurs produits et surtout les cuisiner devant vos yeux. Avant de les proposer à la dégustation moyennant 12 euros.

Régis Marcon, parrain de la Cité de Lyon aura l’honneur d’ouvrir le bal dès samedi. « Ici, les gens sont invités à vivre un moment de cuisine associé à la nutrition mais on ne veut pas aller dans des discours compliqués. Il faut que la nutrition apparaisse comme une notion simple pour les gens », conclut le chef triplement étoilé.

Culture

Lyon: Entre musée et lieu d’expériences gustatives, la Cité de la Gastronomie ouvrira à l’automne

Lyon

Lyon: La Cité de la gastronomie sur les rails grâce à la mobilisation du privé

1 partage