VIDEO. L’architecte de la pyramide du Louvre, Ieoh Ming Pei, est décédé à 102 ans

L’architecte Ieoh Ming Pei devant la pyramide du Louvre, en 1989, est décédé le 16 mai 2019. — Pierre Gleizes/AP/SIPA

Si le Louvre a connu une véritable renaissance dans les années 80, c’est en partie grâce à lui. L’architecte sino-américain Ieoh Ming Pei, qui a conçu la célèbre pyramide de verre la Cour Napoléon, est décédé, a confirmé son fils au New York Times jeudi. Il avait 102 ans et s’est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi.

C’est François Mitterrand qui a fait appel au célèbre architecte dans le cadre du projet « Grand Louvre » en 1981. Face à ce qu’il qualifiera de « gros défi », Pei choisit de réaliser un édifice en verre « pour la vie et pour la lumière », qui permet d’éclairer les collections du musée et les mettre en valeur.

Un édifice polémique

Si la célèbre pyramide est l’un des monuments les plus photographiés de France, elle avait fait polémique à l’époque par son caractère futuriste. Le maire du 1er arrondissement de Paris, Michel Caldaguès avait même lancé une pétition pour empêcher que le Louvre « soit défiguré ».

Né en Chine, Pei à la fois étudié à Shanghai et à Pittsburgh, aux Etats-Unis. Alliant les sensibilités de l’orient et de l’occident, ses œuvres sont visibles partout dans le monde, notamment avec l’hôtel de ville de Dallas et le musée de Doha.

346 partages