VIDEO. Incendie à Paris: La suspecte aurait été internée 13 fois ces 10 dernières années

Un incendie fait 8 morts dans un immeuble a Paris dans le 16e arrondissement mardi 5 février 2018. — B. MOSER/SPP/SIPA

Un lourd passé. La femme de 40 ans suspectée d’être à l’origine de l’incendie qui a fait 10 morts et 37 blessés dans la nuit de lundi à mardi, dans le 16e arrondissement de Paris, souffre depuis longtemps de troubles mentaux.

Internée 13 fois

Selon les informations de RTL, elle aurait été internée pas moins de 13 fois durant ces 10 dernières années. Elle a ainsi passé près de cinq ans en hôpital psychiatrique. À chaque fois, c’est sa famille qui la plaçait en établissement après des crises ou quand son comportement devenait ingérable, ajoute la radio.

Cette résidente de l’immeuble avait été interpellée dans la rue par les policiers alors qu’elle tentait de mettre le feu à un container à poubelles, indique à 20 Minutes une source proche du dossier. Agée de 40 ans, Essia B., était connue des services de police pour « des dégradations », précise cette même source. En fin d’après-midi, sa garde à vue a été suspendue, indique à 20 Minutes, le parquet de Paris. A l’issue d’un examen médical et d’un examen de comportement, Essia B. a été admise à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police.