Vendée: Quel est ce site des Herbiers, grand gagnant du Loto du patrimoine?

Le château de l’Etenduère aux Herbiers. — C.H.

On va lui donner une seconde vie. Les ruines du château de l’Etenduère aux Herbiers (Vendée) ont été sélectionnées par la mission (Stéphane) Bern dans le cadre du second loto du patrimoine. La mairie a appris la nouvelle dimanche matin avec un grand bonheur. « Nous avions postulé l’année dernière pour la première édition du loto, mais au dernier moment… », avoue la maire Véronique Besse (MPF). Cette année, le dossier était « bien argumenté » et soutenu par Philippe de Villiers. « Stéphane Bern est un grand fan du Puy du Fou », glisse la maire des Herbiers.

Un peu d’histoire… Ce château, qui aurait été construit au XIIIe siècle, a été incendié par la colonne infernale du général Grignon le 31 janvier 1794. « Depuis, le site est les pieds dans l’eau et livré aux corbeaux, mais les ruines sont intactes », estime Véronique Besse. En 2016, l’association herbretaise « Passion patrimoine » avait passé des heures et des heures à défricher l’édifice pour remettre au grand jour des ruines que les Herbretais avaient oubliées. « C’est une belle reconnaissance pour les bénévoles », se réjouit la maire.

Au moins 1 million d’euros de travaux

Il fallait au moins un million d’euros pour restaurer le site. L’aide financière de la part de la fondation du patrimoine de Stéphane Bern devrait contribuer ainsi à « faire des ruines un lieu incontournable de la ville des Herbiers ».

Et après la rénovation, à quoi sera destiné ce lieu historique ? « On va pouvoir consolider les ruines pour ensuite en faire un théâtre de Verdure, avec pourquoi pas des visites contées sur l’histoire du château, se projette Véronique Besse. On envisage aussi d’en faire un lieu pour les événements aux Herbiers. »

Économie

Baromètre des territoires (4/7): Comment Les Herbiers affichent le taux de chômage le plus bas de France

Sport

Coupe de France: La fête puis la débandade… Huit mois après leur finale, Les Herbiers ont bien changé