Vendée : Des tonnes de nourriture jetées après un incendie dans un supermarché Leclerc

Tout est parti d’un début d’incendie survenu dimanche 22 janvier dans un local technique du centre Leclerc Sud, à La Roche-sur-Yon (Vendée). Depuis cette date, le supermarché est privé d’une grande partie de ses frigos. Conséquence : impossible pour la grande surface de proposer des produits frais cette semaine, en dehors des fruits et légumes et des surgelés. D’après Ouest-France, la direction du magasin espère redémarrer une partie de ses rayons frais à partir de vendredi. Un climat étrange pour les clients du magasin.

Interrogés par le quotidien, certains d’entre eux ont surtout du mal à comprendre pourquoi des tonnes de nourriture ont dû être jetées après l’incendie. La raison invoquée par le directeur du magasin est simple : la chaîne du froid a été rompue. « Pour des raisons sanitaires », tous les produits frais qui se trouvaient en rayon ou dans les espaces de stockage ont dû être jetés.

Cela représente environ cinq bennes, soit plusieurs dizaines de tonnes de nourriture qui ont été gaspillées, précise Ouest-France. L’incendie, qui n’a pas fait de blessé, serait d’origine accidentelle.