Var: Un maire meurt renversé par un fourgon après s’être opposé à un dépôt illégal de gravats

Gendarmerie, illustration — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Le maire de Signes ( Var), Jean-Mathieu Michel, a été renversé par un fourgon venu déposer illégalement des gravats sur un chemin privé de la commune lundi. Il est décédé à la suite du choc violent, comme le rapporte France Bleu Var.

Elu de la ville depuis 1983, il était intervenu alors que les deux hommes du fourgon déchargeaient les gravats. Le maire de 76 ans les a convaincus de repartir, ce qu’ils ont fait, mais en quittant les lieux, le véhicule aurait violemment percuté Jean-Mathieu Michel, qui n’a pas survécu. Une enquête, confiée à la compagnie de gendarmerie de La Valette, a été ouverte afin de déterminer s’il s’agit d’un acte volontaire. Le conducteur du fourgon et le passager ont été placés en garde à vue.

« Mort dans l’accomplissement de son mandat »

Les drapeaux sont en berne ce mardi dans 153 communes du Var pour rendre hommage au maire décédé, a indiqué le président de l’Association des maires du Var, Jean-Pierre Véran, « effondré » par ce décès.

Le maire de Toulon, Hubert Falco, a également rendu hommage à l’édile dans un tweet : « Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens. Jean-Mathieu Michel est mort dans l’accomplissement de son mandat, par amour de sa commune et du service public, par amour de la République. »

Faits divers

Var: Près de 25 hectares de végétation brûlées lors d’un incendie à Saint-Mandrier, d’importants moyens mobilisés

Société

Var: Trois morts dans une fusillade à Ollioules

0 partage