Var : L’homme retranché avec sa fille de 3 ans a été interpellé par le GIGN

Les hommes du GIGN ont essuyé des tirs, ce jeudi, en interpellant un forcené dans le Var (illustration). — N. Messyasz / SIPA

« Tout le monde est sain et sauf. » Les gendarmes du GIGN sont soulagés après un assaut violent, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Esparron-de-Pallières, dans le Var. Un homme d’une quarantaine d’années, qui s’était retranché dans une maison avec sa petite fille de 3 ans, a été interpellé par l’unité d’élite de la gendarmerie, a-t-on appris ce vendredi matin.

« Nous avons donné l’assaut par deux points de la maison et avons tout de suite isolé la petite fille, raconte à 20 Minutes un porte-parole du GIGN. L’homme a ensuite ouvert le feu sur notre colonne, sans faire de blessé, grâce aux boucliers. Il a été interpellé aussitôt. » Les grenades assourdissantes lancées par les militaires ont permis de le déstabiliser.

Ce quadragénaire a passé plus de 30 heures retranché avec sa fille dans la maison de sa mère, dans le petit village d’Esparron. Les gendarmes ont tenté de négocier avec lui, en vain : « Il n’était pas vraiment cohérent. »

Faits divers

Var : Un homme armé retranché avec sa fille de 3 ans à Esparron-de-Pallières depuis plus de 24 heures

Société

Les militaires français bientôt équipés de nouveaux pistolets autrichiens Glock

2 partages