Val Tolosa: L’horizon du projet de méga centre commercial toulousain à nouveau bouché

Vue d’artiste du furur centre commercial Val Tolosa. — Unibail Rodamco

Les décisions de justice se suivent et se ressemblent pour le projet de centre commercial Val Tolosa, à l’ouest de Toulouse. Et elles lui sont rarement favorables. La dernière en date, prononcée ce mercredi par le Conseil d’Etat, est un énième revers pour ce projet lancé en 2005 et devenu au fil des ans un véritable serpent de mer.

La plus haute juridiction administrative a estimé que le centre commercial n’avait « pas d’intérêt public majeur » qui permettrait de justifier la destruction du milieu naturel.

Opposants déterminés

L’arrêté préfectoral autorisant la destruction des espèces protégéesdu site est donc invalidé. De fait, sans ce document, impossible pour le promoteur Unibail de lancer le chantier de construction de ce centre commercial qui prévoit la création d’une grande surface et de 150 enseignes sur le plateau de la Ménude, à Plaisance-du-Touch.

Cette nouvelle décision est le signe pour ses opposants que « Val Tolosa doit être abandonné au plus vite ». « Il y a un acharnement juridique du promoteur qui cherche à nous asphyxier financièrement, mais nous restons déterminés. Aujourd’hui, il a un permis mais pas d’autorisation de construire car pas d’arrêté valide de destruction des espèces naturelles », lâche Pascal Barbier, vice-président du collectif Non à Val Tolosa et élu écologiste de Plaisance-du-Touch.

Unibail étudie les options

« Le Groupe Unibail-Rodamco-Westfield prend note de la décision du Conseil d’Etat relative au projet Val Tolosa et étudie les différentes options envisageables pour l’avenir du site », indique une porte-parole du promoteur sollicité par 20 Minutes.

Toulouse

Toulouse: Qu’est-ce qui peut empêcher le méga centre commercial Val Tolosa de sortir de terre?

Toulouse

Toulouse: Le permis de construire du centre commercial Val Tolosa annulé

0 partage