Val d’Oise: Une ordonnance de non-lieu innocente un champion paralympique mis en examen pour viol

L’escrimeur Marc-André Cratère, vice-champion paralympique à Londres en 2012, est soupçonné d’agressions sexuels et de viols sur une jeune femme handicapée mentale. — ALFRED/SIPA

Le vice-champion paralympique 2012 et quintuple champion du monde d’escrime Marc-André Cratère a été innocenté par une ordonnance de non-lieu après avoir été mis en examen pour des faits d’agressions sexuelles et de viols sur une jeune femme, souffrant d’un handicap mental, selon un courrier de son avocate, daté du 27 mai 2021, Coralie Lardet-Rombeaux.

Les faits étaient suspectés s’être produits en 2017. A ce moment-là, les parents de la jeune femme, handicapée mentale âgée de 20 ans, avaient observé des changements dans le comportement de leur enfant. La gravité des faits relatés au psychiatre de la jeune femme les aurait conduits à porter plainte et à saisir le procureur de la République, rapportait Le Parisien en 2017.

0 partage