Vaccination : Les autorités américaines recommandent le vaccin contre le Covid-19 durant la grossesse

Alors que les femmes enceintes courent un risque supérieur de subir des complications graves du Covid-19, parmi lesquelles des fausses couches et des morts à la naissance, les autorités sanitaires américaines tentent de les inciter à se faire vacciner. Pour cela, la principale agence fédérale de santé publique du pays (CDC) a annoncé mercredi que ces femmes peuvent sans danger recevoir un vaccin contre la maladie.

« Les vaccins sont sûrs et efficaces, et il n’a jamais été aussi urgent d’accroître les vaccinations, alors que nous faisons face au variant Delta hautement contagieux et aux graves conséquences du Covid-19 chez les personnes enceintes », a averti Rochelle Walensky, directrice des Centres de lutte et de prévention contre les maladies (CDC). Mais moins d’une femme enceinte sur quatre a reçu au moins une première injection de vaccin contre le Covid-19, selon les Centres.

Une position longtemps hésitante

Toutefois, les autorités sanitaires n’ont pas toujours été aussi claires. Cette position tranchée sur les bénéfices des vaccins pour les femmes enceintes contraste en effet avec des mois d’utilisation d’un langage plus ambigu des CDC sur le sujet. L’OMS a de son côté fluctué sur la délicate question du rapport bénéfice/risque pour cette catégorie de la population.

Les autorités sanitaires américaines sont parvenues à leur conclusion en se fondant sur une étude portant sur près de 2.500 femmes enceintes. Elles recommandent donc que toutes les personnes âgées de 12 ans et plus se fassent vacciner contre le Covid-19.