Vacances près de Lyon : Vallée de l’Azergues, Cerdon, Lac du Bourget… Où passer vos week-ends et séjours dans un rayon de 100 km ?

Illustration d’un pédalo au lac du Bourget. — E. Frisullo / 20 Minutes

  • La crise sanitaire liée au coronavirus et les règles de déplacements en vigueur ou à venir devraient favoriser le tourisme local lors des prochains week-ends et cet été.
  • Pour vous inspirer un peu pour vos vacances, « 20 Minutes » a choisi cinq sites à découvrir dans un rayon de 100 km autour de Lyon, à découvrir

De petites merveilles à découvrir tout près de chez soi. La crise sanitaire liée au coronavirus et les difficultés économiques qui vont en découler pour de nombreux ménages laissent peu de place pour l’heure aux projections des vacances d’été. Pourtant, même avec un portefeuille peu garni et avec les restrictions de déplacements en vigueur (et pouvant évoluer), les occasions de se dépayser et de découvrir de superbes sites sont nombreuses, dans un rayon de 100 km autour de Lyon.

Pour vous aider à imaginer vos prochains week-ends et vos vacances estivales, 20 Minutes a choisi cinq spots à découvrir en solo, en famille ou entre amis et vous en mettre plein les mirettes.

Plongée sous terre dans les grottes du Cerdon

Situées dans l’Ain à Labalme, les grottes du Cerdon ont rouvert progressivement au public lors du week-end de l’Ascension et seront de nouveau accessibles à la Pentecôte. Sur ce magnifique site fréquenté dès la Préhistoire, chacun pourra découvrir le parcours de cette ancienne rivière souterraine « façonnée au cours des grandes périodes glaciaires », selon les propriétaires des lieux. Pour l’heure, le parc préhistorique reste fermé et les visites des grottes se font en autonomie, mais un audioguide téléchargeable sur smartphone permet de découvrir l’histoire de ce site. La visite d’une heure et demie s’achève au belvédère débouchant au milieu de la falaise, offrant une vue imprenable sur le vignoble. A l’issue de votre visite, nous vous conseillons une balade dans le joli village de Cerdon, connu pour son vin mousseux rosé produit dans le Bugey, sur dix communes du secteur.

Visite avec masque obligatoire (en vente sur place si besoin). Ouverture les 30, 31 mai et 1er juin (pont de Pentecôte) de 10h30 à 15h30 (dernières entrées). Le programme de l’été sera connu prochainement en fonction de l’évolution des directives gouvernementales. Entre 6,50 et 10 euros.

Les grottes du Cerdon dans l'Ain. Les grottes du Cerdon dans l’Ain. – L. Vera

Prenez l’air au bord ou sur le lac du Bourget

Il s’est formé il y a 19.000 ans environ, lors de la dernière glaciation. Le lac du Bourget, en Savoie, situé à 80 km de Lyon à vol d’oiseau, offre une multitude d’activités possibles. Si en cette période particulière, les baignades ne sont pas encore autorisées et toutes les plages rouvertes (cela devrait évoluer prochainement), il est de nouveau permis de naviguer ou de pratiquer des activités nautiques. Paddle, pédalos et autres embarcations ont réinvesti les eaux claires du lac, qui longe Aix-les-Bains et est dominé par les montagnes. Parmi les nombreux sites à découvrir tout près, n’hésitez pas à aller jeter un œil à l’abbaye royale d’Hautecombe, qui abrite les sépultures des illustres comtes de Savoie et des derniers reines et rois d’Italie. L’édifice, encore fermé au public, vaut quand même le détour. Un passage au belvédère de la Chambotte vous offrira l’un des plus jolis points de vue sur le lac et ses abords.

Pour connaître l’évolution de reprise des activités autorisées dans les prochains jours et semaines, vous pouvez vous rendre sur le site de la mairie d’Aix-les-Bains.

Promenez-vous dans les villages et vignobles de Pierres Dorées

La vallée de l’Azergues, située aux portes de Lyon au sud ouest de Villefranche-sur-Saône, regorge de magnifiques villages et monuments en pierres dorées à parcourir lors de promenades. Dans ce secteur, appelé le Beaujolais vert, d’innombrables randonnées ou balades sont possibles dans les vignes, en forêt ou le long de la rivière l’Azergues. Parmi les villages à parcourir, Charnay-en-Beaujolais fait partie des incontournables, avec son château édifié au XVIIe siècle, son église des XIe et XIIe siècles et ses façades dorées, faites comme partout autour, en calcaire à la teinte chaude. A découvrir aussi, non loin de là, Châtillon d’Azergues, un joli village perché doté d’un ancien château fort et d’une splendide chapelle, classée aux monuments historiques. Pour clore votre visite dans le coin, vous pourrez vous rendre dans l’une des nombreuses caves ouvertes dans le vignoble.​

Le 21 mai 2020 à Châtillon d'Azergues dans le Beaujolais. Le 21 mai 2020 à Châtillon d’Azergues dans le Beaujolais. – E. Frisullo / 20 Minutes

Visitez le palais extraordinaire du facteur Cheval

Encore un site de la région (46 km de Lyon) classé aux monuments historiques dont vous avez très certainement entendu parler tant son histoire est insolite. Le palais idéal a été imaginé et bâti de 1879 à 1912, à Hauterives (Drôme), par Ferdinand Cheval, un facteur de campagne qui a consacré 33 ans de sa vie à construire le palais de ses rêves dans son potager. Pour cela, il ramassait des pierres, des coquilles d’escargots ou encore des coquillages lors de ses tournées, inlassablement et dans la plus grande solitude. Le résultat de ce palais inhabitable, où chaque façade donne à rêver, est surprenant.

En cette période, les visites sont programmées jusqu’à fin mai et accessibles uniquement via la billetterie en ligne. Tous les renseignements et les visites à venir dans les prochaines semaines sont disponibles sur le site du Palais. Tarifs : entre 5 et 8 euros.

Le palais idéal du facteur cheval dans la Drôme. Le palais idéal du facteur cheval dans la Drôme. – F. Jouhanin

Immersion au milieu des gorilles et félins

Un parcours en plein air, de larges allées et un sens de direction qui permettent la distanciation. Le parc zoologique de Saint-Martin-la-Plaine, dans la Loire, accueille de nouveau le public pour faire partager au plus grand nombre sa passion pour les animaux sauvages. Ce lieu a été créé en 1971 par Pierre Thivilllon et sa femme, des habitants. Alors horticulteurs, ce couple a décidé de bâtir un parc après avoir recueilli plusieurs bêtes sauvages blessées retrouvées dans les environs par des riverains. Depuis, le parc a bien grandi et de nombreux gorilles, chimpanzés, félins, loups et oiseaux de toutes sortes sont visible des visiteurs, invités à se promener dans un parc ombragé, propice à la flânerie.

Gratuit pour les moins de trois ans, de 12,50 à 16,50 euros pour les autres. La jauge est désormais limitée à 600 personnes dans le parc et les réservations ne sont pas possibles. Vous pourriez donc être amenés à patienter un peu, selon les jours avant d’entrer. Renseignementsdétaillés sur le site du zoo.

Société

Déconfinement : Une nouvelle case ajoutée à l’attestation pour les déplacements de plus de 100 km

Société

Coronavirus : Pourra-t-on partir en vacances à l’étranger cet été ?

0 partage