Vacances : Comment limiter au maximum les frais bancaires cet été ?

Les vêtements sont prêts à être rangés dans la valise, les crèmes solaires sont achetées, le programme des vacances est prêt. Mais le budget a-t-il été fixé ? Lors de voyages à l’étranger, il est important d’être conscients des éventuels frais bancaires qui pourraient se rajouter à tous les autres durant votre séjour. Pourtant, grâce à quelques conseils, il est possible de limiter la note. 20 Minutes vous les partage.

Opter pour la carte bancaire sans frais

Vous souhaiteriez vous procurer une carte qui permette de retirer et payer sans frais, où que vous soyez ? C’est ce que proposent la banque en ligne N26 et les établissements de paiement Wise et Revolut. « Avec Wise, vous pourrez retirer et payer sans frais puisque vous pourrez détenir de l’argent de la devise de votre choix », assure Matthieu Robin, chargé de mission secteur financier à l’ UFC-Que Choisir.

Est-on donc obligé de changer de banque ? La réponse est non. Et si vous ne souhaitez pas choisir cette option, Matthieu Robin conseille de « ne pas hésiter à aller voir les brochures tarifaires de plusieurs banques », et, pourquoi pas, d’ouvrir « un compte d’appoint chez un autre prestataire ».

Souscrire à une option auprès de sa banque

Certaines banques proposent des options payantes qui permettent de retirer et payer à moindres frais sans changer de carte bancaire. En fonction du forfait choisi, les paiements et retraits sont limités ou illimités, et ce partout dans le monde. Plusieurs banques proposent ces options, commeLCL, BNP Paribas, ou encore Société générale.

Retirer aux distributeurs des banques partenaires de la vôtre

Du côté de l’argent liquide, des frais peuvent aussi être à prévoir. En théorie, les retraits au distributeur n’engagent pas de frais si vous vous trouvez dans la zone euro. En pratique, certaines peuvent tout de même prélever des frais de commission d’environ 2,50 euros. Il reste cependant possible de retirer sans frais dans la zone euro si vous vous dirigez vers un distributeur d’une banque partenaire à la vôtre. Pour les connaître, 20 Minutes vous invite à vous rendre sur le site de votre banque.

En revanche, si vous vous situez hors de la zone euro, sachez que la plupart des banques prélèveront « autour de 2,5 % de frais fixes et 2 % de frais de change », précise Matthieu Robin.

Anticiper avant le séjour

« Dans les bureaux de change à l’étranger, 1 ou 2 % de frais de conversion monétaire sont retenus », prévient Matthieu Robin. Même si c’est également le cas en France, ces derniers sont moindres. Il vous est donc grandement conseillé de changer vos devises avant de partir.

Même chose pour les retraits : dans la mesure du raisonnable, pensez à partir avec une certaine somme d’argent liquide, surtout si vous voyagez hors de la zone euro.