Une toile de Pierre Soulages vendue près d’un million d’euros après sa mort

Une semaine après sa mort, une toile de Pierre Soulages a été adjugée 960.000 € dans la salle des ventes de Neuilly-sur-Seine. Soit, avec les frais, une somme totale de 1,228 million d’euros. L’identité de l’acquéreur de cette huile sur toile baptisée « Peinture 102x81cm, 30 mai 1981 » n’a pas été dévoilée, mais il réside en France.

Prévue avant le décès, le 26 octobre à 102 ans, du maître de l’outrenoir, cette vente aux enchères par la maison Aguttes, a confirmé la côte du peintre sur le marché de l’art. Cette toile, peinte en en 1981, alors qu’il avait entamé son virage vers l’outrenoir, était estimée dans une fourchette comprise entre 600.000 et un million d’euros par le commissaire-priseur de la vente Pierre Aguttes. Une somme très importante, bien que moins élevée que plusieurs ventes plus récentes d’œuvres de l’artiste, en raison de ses dimensions relativement modestes (102X81 cm).

Un record à plus de 20 millions d’euros en 2021

Le peintre ruthénois, qui a passé l’essentiel de sa vie à Montpellier puis à Sète, est le peintre contemporain le mieux côté au monde. Le 16 novembre 2021, l’un de ses tableaux, intitulé « Peinture 195×130 cm, 4 août 1961 », avait été adjugé pour la somme record de 20,2 millions d’euros chez Sotheby’s à New York.

Plus de 4.000 personnes se sont pressées au musée Fabre de Montpellier, exceptionnellement gratuit le week-end dernier en hommage à Pierre Soulages. Cinq salles sont réservées à l’artiste ruthénois. Il entretenait des liens puissants avec Montpellier et son musée, auquel il avait légué 34 toiles de son vivant.