Une fin de match de légende en basket universitaire, Gonzaga reste invaincu au buzzer

Jalen Suggs et Gonzaga ont réussi une fin de match de dingues en demi-finale du championnat NCAA. — ANDY LYONS

Alors que la saison NBA suit son cours sans émotion particulière, le final four de NCAA nous a offert un véritable moment de grâce tard cette nuit. Une demi-finale dantesque entre l’ultra-favori Gonzaga, invaincu depuis le début de la saison universitaire, et UCLA, conclue en prolongations par un shoot Ave maria balancé du milieu de terrain par Jerry Slugs, devenu d’un coup la star de journée aux Etats-Unis.

Toutes les stars du jeu ont en effet l’habitude d’allumer leur télé pour suivre ce rendez-vous qui consacre les grands joueurs de demain, et tous y sont allés de leur petit mot de félicitation pour Slugs et ses équipiers. Le plus beau compliment ? Peut-être celui de LeBron James, sur twitter : « L’un des meilleurs matchs de basket que j’ai vu depuis longtemps ». Il faut dire que Gonzaga avait jusqu’ici écrasé tous ses adversaires, et qu’un pays entier a cru que tout allait basculer juste avant la dernière marche. Aucune équipe n’a gagné le championnat universitaire sans la moindre défaite depuis Indiana… en 1976.

Rendez-vous ce lundi face à Baylor, avec un oeil particulier sur l’arrière des Gators Joël Ayayi (22 points cette nuit), qui pourrait devenir le premier tricolore a remporté le titre NCAA depuis Joakim Noah, en 2007.

2 partages