« Une dérive du combat antiraciste », la LICRA tombe sur Lilian Thuram après une interview

L’ex footballeur Lilian Thuram lutte contre le racisme et les discriminations — IBO/SIPA

Rappel à l’ordre de la LICRA. La Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antsémitisme a réagi par communiqué à une interview donnée par Lilian Thuram au Corriere Dello Sport, un journal italien. Questionné sur la question du racisme dans les stades en Italie, Thuram évoquait entre autres le « racisme dans la culture blanche ». « Il est nécessaire d’avoir le courage de dire que les blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient l’être, explique le champion du monde 98. De toutes les manières, ce sont eux qui doivent trouver une solution à leur problème. Les noirs ne traiteront jamais les blancs de cette façon, et pour n’importe quelle raison. L’histoire le dit. »

Dans son communiqué, le LICRA parle de ces propos comme d’une « dérive du combat antiraciste dans lequel Lilian Thuram s’est toujours investi ». « Il n’est pas possible d’essentialiser un groupe – en l’occurence « les Blancs » en le définissant globalement par des caractéristiques uniques qui vaudraient pour  l’ensemble de ses membres, poursuit la Ligue. Surtout, ce serait un poison que de vouloir en permanence définir des individus en fonction de la couleur de leur peau car c’est précisément le piège tendu par les racistes.»

« Cette assignation, qui crée un monde avec les  » Blancs  » d’un côté et les  » Noirs » » de l’autre, n’est pas acceptable si on prétend, comme souhaite le faire Lilian Thuram, combattre le racisme », conclut la LICRA.

5 partages