Ultradroite : Rémy Daillet placé en garde à vue pour projets de coup d’Etat et d’attentats

Figure des milieux complotistes, Rémy Daillet a été placé en garde à vue mardi ainsi que sa secrétaire pour des projets de coups d’Etat et d’actions violentes, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier confirmant une information du Parisien.

Soupçonné d’avoir organisé l’enlèvement au printemps de la petite Mia, Rémy Daillet a été extrait de sa cellule mardi pour être placé en garde à vue, cette fois pour des « projets de coups d’Etat et d’autres actions violentes » dont un attentat contre une loge maçonnique de l’Est de la France, a-t-on précisé de source proche du dossier. Sa secrétaire, Ginette M. a été également interpellée mardi et placée en garde à vue, a-t-on ajouté de même source.