Twitter : Une vente aux enchères organisée par le réseau social d’Elon Musk pour faire des économies

Pas moins de 631 lots, des bureaux, des machines à café, des objets de décorations et une statue de l’oiseau bleu emblématique du réseau social, ont été mis aux enchères. Cette dernière a été vendue pour 100.000 dollars mercredi lors d’une vente aux enchères organisée par Twitter. Une immense installation lumineuse représentant l’oiseau bleu est, elle, partie pour 40.000 dollars, d’après Heritage Global Partners, l’entreprise qui a organisé la vente en ligne. Cette vente a pour objectif de réaliser des économies.

Début novembre, une semaine après avoir racheté Twitter pour 44 milliards de dollars, Elon Musk a licencié la moitié des quelque 7.500 salariés du groupe, expliquant que l’entreprise perdait plus de 4 millions de dollars par jour. La publicité représente l’essentiel des revenus de la plateforme, mais les opinions et décisions du patron de Tesla sur la modération des contenus ont fait fuir de nombreux annonceurs.

Réduire les coûts

En décembre, le multimilliardaire a indiqué lors d’une discussion en ligne avoir entrepris de « réduire les coûts comme un dingue » pour éviter une cessation de paiements. Il compte sur les économies réalisées et le lancement d’un nouvel abonnement payant pour retrouver la forme. Ce service payant, baptisé Twitter Blue, coûte 11 dollars par mois aux Etats-Unis s’il est souscrit via iOS, le système d’exploitation mobile d’Apple, ou Android, celui de Google. Des abonnements Web à 8 dollars par mois ou, au rabais, à 84 dollars par an sont aussi proposés.

Le service, qui donne notamment accès à la coche bleue de certification du compte, est pour l’heure disponible aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande, en Australie et au Japon.

« Avec les changements que nous effectuons, en réduisant massivement les dépenses et en augmentant les revenus tirés des abonnements, je pense que Twitter va s’en sortir, l’an prochain », avait déclaré Elon Musk. Selon ses projections, le réseau social pourrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 3 milliards de dollars en 2023.