Tribune de militaires dans « Valeurs actuelles » : Pour Latifa Ibn Ziaten, mère d’un soldat tué par Merah, ce texte « déshonore l’institution »

Latifa Ibn Ziaten, la mère de Imad Ibn Ziaten, le premier militaire victime des attaques perpétrées par Mohamed Merah. — Erez Lichtfeld / SIPA

A travers le drame traversé et son combat auprès des jeunes dans les quartiers en difficultés, sa voix est devenue singulière. Latifa Ibn Ziaten, la mère du maréchal des logis Imad Ibn Ziaten, assassiné le 11 mars 2012 à Toulouse par Mohamed Merah, considère l’armée comme sa « deuxième famille ».

Et dans un tweet, elle se mêle au concert de réactions provoqué par la tribune publiée par des militaires dans Valeurs Actuelles. « Cette tribune d’anciens généraux déshonore l’institution militaire », estime tout simplement celle dont le fils est mort sous les balles d’un terroriste, précisément parce qu’il était un soldat et « servait et aimait la France ».

La tribune, signée par la vingtaine de généraux mais aussi par une centaine de haut gradés et un millier d’autres militaires, dénonce le « délitement » de la patrie à travers notamment « l’islamisme et les hordes de banlieue », et sous-entend une possible intervention militaire pour mettre fin à ce « chaos croissant ». Elle a été soutenue par Marine Le Pen qui a appelé ses signataires à la rejoindre. Florence Parly, la ministre des Armées l’a jugée « irresponsable » et a annoncé des sanctions pour les militaires d’active impliqués, tenus au devoir de réserve.

0 partage