Transport aérien : Une grève chez Air France pendant les fêtes de fin d’année ?

Leur liste pour le père Noël est bien simple, et figure sur le tract diffusé à tout le personnel. Les syndicats UNAC et SNGAF du personnel navigant d’Air France ont déposé un préavis de grève pour la période du 22 décembre au 2 janvier sur fond de conflit social autour de l’accord collectif des hôtesses et stewards. Ils réclament une « solution contractuelle temporaire de remplacement de l’accord collectif » du personnel navigant arrivé à échéance fin octobre alors que les négociations sur un nouvel accord collectif se poursuivent.

« Ce préavis doit servir d’avertissement à notre direction », selon un tract syndical diffusé mardi. « Si cet avertissement n’est pas entendu, seule une mobilisation forte sera en mesure de faire pencher la balance ». Le mouvement social pourrait en effet plomber la période des fêtes de fin d’année, cruciale pour le secteur aérien qui se relève lentement de la pandémie de Covid-19. Air France a indiqué « s’interroger sur ce préavis » de grève en pleines discussions sur le prochain accord collectif.

« La négociation est toujours en cours » et « notre objectif est d’atteindre un nouvel accord », a ajouté la direction. Les syndicats indiquent rejeter toute « mesure unilatérale » de la direction en attendant, dans une lettre adressée à celle-ci à la mi-novembre et publiée sur leur site Internet, fustigent un « passage en force pur et simple ». « Se retrouver à la merci d’une direction qui, d’un trait de plume, peut modifier à sa guise tout ce qui touche à notre métier est inacceptable », insistent-ils.

La direction a affirmé reprendre dans l’intervalle « l’intégralité de l’accord collectif » échu et avoir « communiqué aux organisations syndicales que rien ne changera pendant la négociation » qui devrait se prolonger « au-delà de janvier 2023 ».