Transfusions : les réserves de sang de l’EFS sous le seuil de sécurité

L’Etablissement français du sang (EFS) est inquiet. Les réserves baissent et sont à présent sous le niveau de sécurité nécessaire face aux besoins en transfusion. L’EFS lance un appel aux dons : il lui faut au moins 30.000 poches.

« Le stock de produits sanguins est en dessous du seuil de sécurité et cela depuis plusieurs jours. 70.000 poches de globules rouges sont aujourd’hui en réserve alors qu’il en faudrait 100.000 », écrit l’EFS dans un communiqué, qualifié de « bulletin d’urgence vitale ».

L’impact du Covid-19

« Deux années de tensions permanentes liées aux impacts générés par le Covid (annulations de collectes en entreprises et en universités, plus faible mobilisation des donneurs, difficultés de recrutement de personnel médical) ont considérablement affecté la collecte de sang », souligne l’EFS.

« La vague liée au variant Omicron, qui a touché en quelques semaines plusieurs millions de Français, a ajouté deux éléments critiques : l’auto-ajournement de certains donneurs de sang et un fort taux d’absentéisme du personnel de l’EFS », ajoute l’établissement public chargé de la collecte du sang.

Pas de pass nécessaire

Dans le contexte du Covid-19, le port du masque et plus largement le respect des gestes barrière sont obligatoires lors d’un don du sang, mais « ni le pass sanitaire ni le pass vaccinal ne sont nécessaires pour y accéder », précise l’EFS.

Toutefois, « les personnes ayant présenté des symptômes de Covid-19 doivent attendre 14 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang ou 14 jours après avoir été testées positives », rappelle le communiqué.