Tour de France 2022 EN DIRECT: 29 hommes en tête avant les deux montées finales… Pogacar encore affaibli… Suivez la 16e étape avec nous

70km : C’est vrai que l’arrivée du jour est la même que celle de 2017. Un bon souvenir pour Wawa (qu’on aurait bien aimé voir plus longtemps sur ce Tour).

73km : Alors que l’écart entre le peloton et les échappés a un peu baissé ces derniers kilomètres. 7’17 d’avance pour les fuyards, dont l’un ira au bout, on peut le dire.

75km : Ca sent vraiment le sapin pour Marc Soler, qui navigue à plus de 5 minutes du peloton. Avec ce qu’il reste à grimper, ça semble impossible de le voir à l’arrivée. Ce serait un vrai vrai coup dur pour Pogacar, qui perdrait encore un appui en montagne (et les UAE ne seraient plus que 5).

78km : Après (je reviens sur mon post précédent), on peut aussi se dire qu’il prend de l’avance pour être sûr d’être aux côtés de Vingegaard au sommet du mur de Péguère. Je ne sais pas.

Hésitez pas si vous avez un avis sur la question, on peut en discuter. 

81km : Du mal à saisir quand même la tactique de la Jumbo aujourd’hui. Dimanche, van Aert s’échappe et au bout de 20 km on le rappelle en se disant « Wout, c’est peut être une connerie, ça sert à rien ». Et là rebelotte, le maillot vert est encore devant (avec van Hooydonck aussi) alors qu’il peut se passer des choses dans le final, entre les montées et la grosse descente vers Foix. Ils ne doivent plus attaquer normalement les Néerlandais mais plutôt défendre, m’enfin…

84km : On est à 20 kilomètres de la première vraie difficulté du jour, le Port de Lers. 11 bornes à 7% de moyenne, pas mal mais ce ne sera qu’un échauffement avant le mur de Péguère, où là on va bien s’amuser.

87km : Et l’avance des échappés qui grimpe, qui grimpe, pour s’approcher des 10 minutes là. Le mieux placé au général n’est pas si loin > Aleksandr Vlasov, qui est 11e à 10 »32.

91km : Les pauvres AG2R c’est vraiment la poisse, ils ne sont plus que trois sur ce Tour… Heureusement Bob Jungels a sauvé le coup en gagnant dans les Alpes.

93km : A noter aussi qu’on est partis un peu plus léger ce matin dans le peloton. Les Français Mikaël Chérel et Aurélien Paret-Peintre, ainsi que Max Walscheid ont été testés positifs au Covid et ont dû abandonner. Lennard Kamna, malade, n’est pas parti non plus. L’Allemand a été un des grands animateurs de ce Tour, sur la route de la Planche et de la montée Jalabert à Mende notamment.

96km : La petite scène cocasse de ce début d’étape. Van Aert pensait prendre ses points peinard pour le maillot vert mais c’était sans compter sur Nils Eekhoff, qui lui est passé devant (personne ne sait pourquoi). Le Belge n’a pas manqué d’aller lui demander dans la foulée.

99km : Le peloton est tranquillement mené par la Jumbo-Visma du maillot jaune Jonas Vingegaard. Mauvaise nouvelle en revanche pour Tadej Pogacar, Marc Soler est loin derrière tout le monde, pas bien du tout aujourd’hui l’Espagnol. Il est malade, et actuellement au niveau de la voiture médicale. Ca sent pas du bon du tout pour la suite de l’étape.

101km : Tous les noms sont ici si vous voulez dérouler. On trouve aussi Tony Gallopin, Maxime Bouet, Cyril Barthe, Olivier Le Gac, Mathieu Burgaudeau côté français.

103km : Alors que l’on vient de passer le sprint intermédiaire de Lavelanet (cc Fabien Barthez), ils sont 29 en tête, dont certaines pointures > Le maillot vert van Aert, le maillot à pois Geschke, Vlasov, Teuns, Madouas, Powless, Caruso…

14h29 : C’est parti !

On lance ce live, à un peu plus de 100 km de l’arrivée. Une belle échappée est (évidemment) partie, on va voir tout ça ensemble. 

9h30 : Vous prendrez bien un peu de lecture pour patienter ?

Evidemment… Je vous propose ce papier sur la canicule qui s’abat ces derniers jours sur le Tour, comme sur le reste de la France. Les coureurs craignent vraiment le coup de chaud. Que peut-on imaginer pour l’avenir, alors que les étés ne vont pas aller en rafraîchissant ces prochaines années? 

9h30 : Les enjeux de la course

Déjà la dernière semaine du Tour ! Après une journée de repos sous le cagnard de Carcassonne, les coureurs s’élancent ce mardi vers Foix. Cette 16e étape marque l’entrée dans le massif pyrénéen, théâtre des derniers espoirs pour les baroudeurs comme pour les aspirants à la victoire finale. Pas (encore) de grands cols au menu aujourd’hui, mais le Port de Lers et le Mur de Péguère dans les 60 derniers kilomètres qui offrent de beaux pourcentages (jusqu’à 18% dans la seconde montée!) pour lancer la bataille. En ce qui concerne la lutte pour le maillot jaune, on mettrait bien une petite pièce sur une descente tambour battant vers Foix pour tenter de mettre en difficulté les Jumbo. 

>> On vous donne rendez-vous vers 14h30 pour suivre cette 16e étape avec nous…