Toulouse : Une vendeuse avoue avoir pioché près de 10.000 euros dans la caisse de sa boutique de vêtements

Elle avait des problèmes financiers, a-t-elle expliqué aux policiers. Et l’argent était à portée de main. Une vendeuse de 39 ans a reconnu jeudi, lors de sa convocation au commissariat de Toulouse, avoir subtilisé près de 10.000 euros dans la caisse de la boutique de prêt-à-porter qui l’employait dans l’hypercentre de la Ville rose.

Les faits remontent à la période allant d’août 2021 à février 2022. L’employée subtilisait régulièrement des billets dans le tiroir-caisse ou bien dans la recette qu’elle était parfois chargée de déposer à la banque. Les « prélèvements » se sont faits si nombreux que la différence entre le chiffre d’affaires et les dépôts bancaires a fini par alerter les patrons.

Ils ont fini par confondre cette employée indélicate et par la licencier sur-le-champ, avant de déposer plainte. De source policière, si elle a reconnu les vols, la vendeuse a semblé étonnée par la somme globale qu’ils représentent. Déférée devant le parquet vendredi matin, elle devrait être convoquée prochainement devant le tribunal correctionnel.