Toulouse : Tous les voyants laissent présager une sécheresse précoce cette année

La Garonne en période de sécheresse. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Nous ne sommes que début mai et pourtant la Garonne affiche d’ores et déjà des signes de sécheresse. En Haute-Garonne, le manque de pluie et la fonte précoce des neiges, peu abondantes cette année, permettent de sentir poindre un manque d’eau, selon le Comité de l’eau, réuni par le préfet le 4 mai.

Ces déficits hydrologiques importants pour la saison seront scrutés avec attention par les autorités dans les prochaines semaines, d’autant plus que Météo-France annonce dans ses prévisions saisonnières une sécheresse probable pour avril, mai et juin sur le sud de la France.

Baisse progressive depuis février

« Malgré les pluies qui ont touché le département la semaine dernière, l’hydrologie des cours d’eau ainsi que l’humidité des sols sont à des niveaux bas pour la saison, indique la préfecture. La neige ayant fondu précocement et le niveau des eaux souterraines étant en baisse progressive depuis le mois de février, la vigilance doit être de mise car cette situation laisse présager une situation de sécheresse précoce ».

Une situation alarmante à tempérer par un remplissage des barrages important, à plus de 80 %. Grâce à un accord de coopération entre les principaux acteurs du soutien d’étiage de la Garonne (services de l’État, SMEAG, Agence de l’eau Adour-Garonne et EDF), des volumes supplémentaires pour réalimenter les cours d’eau peuvent être décidés.

12 partages