Toulouse : Opposés à la future PAC, les agriculteurs sortent les tracteurs et s’apprêtent à bloquer

Lors d’une manifestation des agriculteurs, sur le périphérique toulousain. — FRED SCHEIBER/SIPA

Ils ont décidé de mettre un coup de pression. Et de côté là, les agriculteurs en connaissent un rayon. Ce jeudi soir, couvre-feu ou pas, après avoir déployé des banderoles devant plusieurs trésoreries locales de la Haute-Garonne, ils convergeront avec leurs tracteurs en début de soirée devant la sous-préfecture de Muret.

Un moyen de montrer leur mécontentement au ministre de l’Agriculture sur la future Politique agricole commune (PAC), dont les contours au niveau national se jouent ces prochaines semaines et qui doit être applicable en 2023.

Nouvelle manifestation le 8 avril

« Avec la nouvelle PAC, on va se faire raboter entre 25 et 30 % de nos revenus alors que nous avons déjà perdu depuis 2007 entre 160 et 165 euros par hectare de soutiens », peste Jean-François Lamassé, le président départemental de la FDSEA.

Et cette première sortie ce jeudi soir sera suivie d’une autre dans une semaine. Le 8 avril, les agriculteurs au volant de leurs tracteurs ont décidé de converger vers Toulouse, en passant par le périphérique, pour se faire entendre.

4 partages