Toulouse : Le propriétaire d’une voiture roué de coups avant de se la faire voler, un agresseur trahit par son ADN

Membre d’une patrouille de la police nationale dans le quartier Empalot a Toulouse — A. GELEBART / 20 MINUTES

Une nuit du mois d’août dernier, deux amis discutaient dans le quartier toulousaind’Empalot près de la voiture de l’un d’entre eux. Jusqu’à ce qu’ils soient pris à partie par un groupe de jeunes. Le propriétaire du véhicule se fait alors passer à tabac, recevant des coups de pied au niveau de la tête, alors qu’il gît au sol.

Ses agresseurs vont ensuite lui voler sa carte bancaire, son téléphone portable et, voyant les clés sur la voiture, finissent par partir au volant de celle-ci. Quelques heures plus tard, pendant que la victime se fait soigner, l’auto est retrouvée accidentée dans le quartier. Lorsque les enquêteurs de la police​ la passent au crible, ils retrouvent une trace ADN.

L’unité des atteintes aux biens a remonté la piste de cet éventuel suspect. Convoqué au commissariat en début de semaine, le jeune homme de 20 ans a été déféré hier devant la justice et s’est vu remettre une convocation par procès-verbal.

4 partages