Toulouse : Deux surveillants blessés et leur collègue couverte de crachats par un détenu à la prison de Muret

Un surveillant de prison. Illustration. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

De source syndicale, l’agression a eu lieu lundi après-midi, alors qu’un prisonnier devait être conduit à une consultation médico-psychiatrique au sein du centre de détention de Muret, en Haute-Garonne. Cet homme âgé d’une trentaine d’années a blessé deux surveillants à coups de tête, dans cet établissement carcéral situé à 20 km au sud de Toulouse. L’un a été touché à l’arcade sourcilière, l’autre au nez. La collègue qui les accompagnait s’est fait copieusement cracher dessus.

« Ce détenu est emprisonné pour des délits mineurs, mais aussi pour apologie du terrorisme », indique le syndicat UFAP-UNSa justice. « Il est passé par les prisons de Foix [Ariège] et de Seysses [Haute-Garonne], avant d’arriver à Muret voici un peu plus d’un an. Il met le bazar depuis trois-quatre mois. » La semaine dernière, le trentenaire avait ainsi badigeonné sa cellule avec ses excréments.

Conduit sur un site spécialisé, en hôpital psychiatrique

Placé en garde à vue à la gendarmerie de Muret, il ne reviendra pas dans la maison d’arrêt. « Nous avons eu l’assurance qu’il sera conduit à l’UHSA [Unité hospitalière spécialement aménagée] au terme de sa garde à vue », confie, ce mardi en début de soirée, la même source. Laquelle déplore que les surveillants aient à gérer « de plus en plus de détenus avec ce type de profil ».

L’UHSA est accueillie depuis 2012 sur le site de l’hôpital psychiatrique Gérard-Marchant de Toulouse.

Société

Marseille : Une députée LREM visite la prison des Baumettes et trouve qu’ « il n’y a pas photo » avec l’ancien bâtiment

Faits divers

Valence : Des armes artisanales retrouvées sur un détenu et dans sa cellule du centre pénitentiaire

27 partages