Toulouse : Depuis l’Aude, ils organisaient un juteux trafic de stupéfiants dans la Ville rose

Les enquêteurs de l’office anti-stupéfiants de Toulouse, épaulés par la BRI, ont attendu la nuit pour surprendre les membres d’un réseau de trafiquants de drogues, installé dans l’Aude. Cinq personnes ont été interpellées dimanche, vers 2 heures du matin, à leurs domiciles où les policiers ont saisi 146 kg de cannabis, 1 kg de cocaïne, un semi-automatique, 20.000 euros en liquide ainsi que des montres, des vêtements et de la maroquinerie de luxe pour plus de 20.000 euros.

Depuis plusieurs mois, les policiers suivaient de près ceux qui étaient à la tête d’un réseau spécialisé « dans l’importation de quantités importantes de stupéfiants d’Espagne et leur acheminement vers Toulouse afin d’alimenter les lieux de vente illégale dans les quartiers », indique, dans un communiqué, le procureur de la République de Toulouse, Samuel Vuelta-Simon.

En novembre 2020, l’enquête a été lancée sur son instruction, conduisant à l’ouverture d’une information judiciaire deux mois plus tard. « La prudence des trafiquants ne permettait cependant pas d’interrompre le trafic, jusqu’au dernier voyage qui a déclenché la vague d’arrestation », poursuit le chef du parquet.

Sur les cinq personnes arrêtées, quatre, âgées de 35 à 51 ans, ont été mises en examen et placées en détention provisoire. L’enquête se poursuit afin d’identifier des complices de ce trafic très lucratif.