Toulouse : Avec 100 caméras et 100 policiers municipaux supplémentaires, la ville muscle (encore) son dispositif

« Nous n’accepterons jamais qu’une petite minorité vienne pourrir la vie quotidienne de nos concitoyens ». En présentant ce mercredi « la feuille de route » de son second mandat, le maire de ToulouseJean-Luc Moudenc (LR) a annoncé que la « tranquillité » en sera une des priorités. Pour rendre aux quartiers leur « douceur de village » et tenir sa promesse de campagne de multiplier par deux les patrouilles et d’ouvrir des permanences dans les faubourgs, il a confirmé l’embauche de 100 policiers municipaux​ supplémentaires en cinq ans. Doublés lors du mandat précédent, les effectifs sont actuellement de 350 agents. 27 nouveaux embauchés arriveront d’ici la fin de l’année, puis une vingtaine tous les ans.

5.367 interventions suscitées par les caméras en 2020

L’édile annonce aussi l’arrivée dune « centaine » de caméras de vidéoprotection supplémentaires dans une ville qui en compte déjà 454 (contre 21 en 2014). Les nouveaux appareils vont notamment être installés aux Sept-Deniers, route d’Espagne ou près du CHU de Purpan. « Il n’y a plus grand monde pour contester leur utilité, », affirme Jean-Luc Moudenc dévoilant « pour clore le débat » qu’en 2020 « elles ont rendu possibles 5.367 interventions ». La justice a réquisitionné leurs images à 1.834 reprises.

La municipalité enfin souhaite toujours reloger ses policiers dans un nouveau « QG ». Elle recherche toujours un terrain dans cette optique.