« Top Chef » : « Laser », « Twister », « En bouche »… Les expressions savoureuses de la saison 12

Michel Sarran, Hélène Darroze, Paul Pairet, Philippe Etchebest sur le tournage de la saison 12 de Top Chef. — Marie ETCHEGOYEN/M6
  • La saison 12 de Top Chef entre dans sa dernière ligne droite avec cinq émissions pour décider du duo de finalistes.
  • Cette année encore, les chefs et les candidats ont dû mettre en mots leurs émotions et expériences gustatives.
  • 20 Minutes a sélectionné et analysé les expressions récurrentes de cette saison.

Dans Top Chef, on cuisine (beaucoup), mais surtout on parle (beaucoup beaucoup). En faisant de son concours culinaire une sorte de téléréalité de la cuisine trois étoiles, M6 a multiplié les épreuves aux règles savoureuses et surtout les loooooongues phases et phrases de débriefing desdites épreuves. Il faut donc meubler. Et quand on meuble, les tics de langage deviennent très visibles. On a beaucoup glosé sur le « gourmand-croquant » des premières saisons de Top Chef, mais les émissions récentes ne sont pas en reste.

Alors que le jeu entre dans sa dernière ligne droite, avec cinq émissions à venir pour définir un duo de finalistes, nous avons établi un catalogue non exhaustif des expressions phares de cette édition. Si vous avez des suggestions pour enrichir cette liste, vous pourrez le faire en fin d’article. Bonne dégustation.

Twister

Installé depuis quelques saisons déjà, le « twist » de plat est clairement LA danse de l’année. Il s’agit de « revisiter » un plat avec un ingrédient plus ou moins inattendu. Parfois l’idée est originale et audacieuse, parfois elle consiste à ajouter une épice. Genre du poivre de Sichuan…. Le « twist » est aussi souvent utilisé pour marquer l’intervention des chefs dans la recette : « Et si tu mettais du jus de citron pour twister tes huîtres ? – Super idée chef ! » Plus sérieusement, le terme sert à pointer la touche d’originalité des plats. Les chefs insistent ainsi de manière pédagogique sur les éléments qui peuvent créer la surprise. Dans une saison dédiée à la créativité, c’est bien normal.

La phrase choc : « J’ai twisté mon omelette aux champignons avec du chocolat blanc fondu ! »

Laser

La technicité des candidats ou encore « l’exécution » des gestes sont au cœur de cette saison. Mais pour trouver un autre manière de dire « fais gaffe à la cuisson », les chefs emploient énormément l’expression « laser » pour exprimer la précision du travail.

Là encore il s’agit pour les chefs de pointer l’excellence du travail des candidats qui ne passent pas forcément à l’écran. Sous leurs airs stressés, les candidats exécutent des gestes à la précision chirurgicale, laser donc…

La phrase choc : « La cuisson de ton magret, elle doit être laser. »

Réconfortant

Cette année, les candidats parlent énormément de leurs mamies, de la cuisine de leur enfance et de leur terroir. Et pour valoriser leurs madeleines de Proust, ils utilisent le terme « réconfortant » à toutes les sauces. En gros, ce sont des saveurs qui leur rappellent un plat qu’ils aiment.

Les candidats de Top Chef semblent fortement incités à parler de leur enfance face à la caméra. Mais comme ils ne sont pas dans les Marseillais, ils sont parfois mal à l’aise avec cette idée et tombent un peu dans les clichés. Ce n’est pas très grave et au final, on est ravis de savoir que le vin jaune est « réconfortant » pour Matthias. Chacun sa madeleine…

La phrase choc : « J’ai fait une espuma d’asperge parce que ma mamie aime les asperges et que c’est réconfortant. »

En bouche

Voilà l’expression inutile par excellence quand on parle d’un concours culinaire. Après chaque adjectif épithète utilisé pour définir un plat, les chefs et candidats se croient obligés de spécifier que l’émotion sensorielle a lieu « en bouche ». Mais derrière cette expression qui semble redondante il y a, là encore, une volonté pédagogique des chefs, chevronnés de l’exercice télévisuelle. Alors que les téléspectateurs doivent se contenter des visuels, les chefs utilisent cette expression pour bien noter que ces plats sont avant tout là pour provoquer des émotions gustatives.

La phrase choc : « Mmmm, c’est savoureux en bouche. »

Chaud patate

Celle-là, elle est pour Pierre. Le candidat le plus sympathique (ou agaçant) de cette saison a décidé d’aller chercher les chefs sur leur terrain de prédilection : les jeux de mots et expressions de boomers. Chapeau… On a retenu « chaud patate » mais le candidat n’a aucun tabou quand il s’agit de ressortir une expression ringarde de derrière les fagots. Les téléspectateurs ne s’y sont pas trompés : Pierre est le candidat dont les prestations sont les plus commentées sur les réseaux sociaux.

La phrase choc : « Je me suis fait éliminer comme une grosse terrine mais depuis mon retour je suis chaud patate. »

0 partage