TFC-ASSE: «Je vibre deux fois plus avec les jeunes qu’avec les pros»… Qui sont ces accros à la Coupe Gambardella?

Autour de la révélation stéphanoise de la saison William Saliba, l’ASSE s’est qualifiée dans une ambiance de folie pour la finale de la Coupe Gambardella, le 7 avril contre Bordeaux à L’Etrat. — ASSE

  • Le TFC et l’ASSE vont s’affronter samedi (17h15) en finale de la Coupe Gambardella au Stade de France.
  • Les deux clubs comptent quelques passionnés, à la fois de cette catégorie U19 mais suivant aussi toute l’actualité de leur centre de formation préféré.

Le Stade de France sonnera évidemment creux, samedi (17h15), pour le coup d’envoi de la finale de la Coupe Gambardella entre le TFC et l’ASSE. 700 abonnés toulousains, à qui les places ont été offertes par le club, et encore moins de supporters stéphanois, se sentiront un peu seuls dans l’immense enceinte de Saint-Denis, en ouverture de la finale de la Coupe de France PSG-Rennes. Mais à l’image des demi-finales, qui ont attiré environ 6.000 spectateurs au Stadium de Toulouse et près de 3.000 à L’Etrat (Loire), les matchs des catégories jeunes, et notamment les U19, fascinent des amateurs de foot.

C’est le cas de Labinocle81, qui préfère s’en tenir à son pseudo sur Twitter. Ce trentenaire habitant Albi, fan du TFC, a « toujours été intéressé par la formation ». « Je ressentais de la lassitude par rapport aux pros donc j’ai préféré privilégier le suivi des jeunes depuis quatre ans », explique cet ancien joueur au niveau PH, qui a notamment suivi de près les éclosions de Kelvin Amian et d’Alban Lafont.

« Ça fait du bien de se replonger dans la dimension de foot amateur »

« Il y a des valeurs différentes : chez les jeunes, il y a plus de convivialité, plus de proximité, confie-t-il. Les staffs comme les joueurs sont plus faciles d’accès. Je vibre deux fois plus avec une victoire des U17 sur Mérignac qu’avec un succès des pros sur le PSG. » Un ressenti que partage le Stéphanois Paul (31 ans) : « Je vois tous les matchs à domicile depuis cinq saisons et ça fait du bien, en marge de la Ligue 1, de se replonger dans la dimension de foot amateur. De même, nous ne sommes le plus souvent qu’une cinquantaine à suivre les U19 de Sainté et c’est très sympa de découvrir des futures pépites, bien avant le grand public. »

William Saliba, Bilal Benkhedim, Charles Abi et Kenny Rocha-Santos n’ont donc aucun secret pour lui dans la prometteuse génération 2000-2001 de l’ASSE. « Suivre ces jeunes depuis longtemps te donne forcément du crédit et te permet de construire une relation bien plus proche avec eux qu’avec l’équipe professionnelle », complète Paul, qui couvre l’actualité du centre de formation pour le site En Vert et contre tous.

Les U19 ont célébré la qualif' pour la finale au Stade de France avec passion, le 7 avril contre Bordeaux. Les U19 ont célébré la qualif’ pour la finale au Stade de France avec passion, le 7 avril contre Bordeaux. – Evect.fr

Des jeunes joueurs déjà pris en exemples

Lycéen et défenseur à Blagnac en U19 régionaux, Pierre Moreau (17 ans) s’est passionné pour les matchs de jeunes du TFC pour une autre raison. « Sur le plan de l’hygiène de vie mais aussi dans le jeu, au niveau des déplacements par exemple, je cherche à m’inspirer d’eux en les observant le plus possible », révèle celui qui habite juste à côté du Stadium et qui rêve de vivre une carrière professionnelle.

Comme lui, Labinocle81 suit plusieurs équipes toulousaines chaque week-end, des U14 jusqu’à la réserve en N3. « Pour me rendre à Toulouse, il me faut une heure aller et une heure retour. Cela peut sembler un peu aberrant quand on n’est pas passionné », sourit l’intéressé.

Anthony Rouault et Adil Taoui bien lotis sur Football Manager

Il ne pourra pas se rendre au Stade de France samedi mais devant sa télévision, il aura notamment les yeux rivés sur Anthony Rouault (17 ans), « un garçon très simple qui est aujourd’hui le socle défensif de cette génération ».

Cet Albigeois est même devenu assistant de recherche pour le mythique jeu Football Manager sur l’ensemble de l’effectif du TFC : « Récemment, j’ai un peu augmenté le potentiel d’Anthony Rouault. L’attaquant de 17 ans Adil Taoui est lui aussi bien noté ». Un prestigieux sacre en Coupe Gambardella ne manquera pas de faire exploser le statut des Pitchouns sur Football Manager.

Sport

ASSE: «Gros bébé», Dragon Ball Z… De Bondy à Sainté, qui est vraiment le phénomène William Saliba?

Sport

TFC: «Tout Toulouse était derrière nous»… Les Pitchouns qualifiés pour la finale de la Coupe Gambardella

1 partage