TF1 : Un documentaire consacré à Jean-Luc Delarue diffusé en prime pour les dix ans de sa mort

En voyant le titre de cet article, vous vous êtes probablement dit « Ah bon ? Jean-Luc Delarue a déjà bossé sur TF1 ? ! ». Eh bien la réponse est non. Ça n’empêchera pas la chaîne de proposer, le 24 août prochain en prime time, un documentaire intitulé Jean-Luc Delarue, 10 ans déjà : de succès en excès, à l’occasion du dixième anniversaire de la mort de l’animateur-producteur emblématique et controversé. Cette émission sera produite par Réservoir Prod, la société créée par Jean-Luc Delarue.

Celui-ci est mort d’un cancer de l’estomac et du péritoine à l’âge de 48 ans le 23 août 2012, alors que sa carrière avait été interrompue par une affaire de cocaïne. Une carrière essentiellement menée sur France 2… et non pas sur TF1, donc. « Raconter Jean-Luc Delarue, c’est raconter plusieurs vies, l’ambivalence du personnage publiquement fort, puissant et ambitieux, mais ultrasensible et torturé dans l’intimité », indique la chaîne dans un communiqué.

Plusieurs dérapages au fil de sa carrière

Considéré comme un surdoué, Jean-Luc Delarue a marqué la télé par le côté novateur de ses émissions centrées sur l’empathie autour du témoignage d’anonymes, au premier rang desquelles Ça se discute, programmé sur France 2 de 1994 à 2009.

A l’antenne, sa diction rapide, presque mécanique, son assurance, son aisance et son éternelle oreillette étaient sa marque de fabrique. Mais au fil des années, ses addictions à l’alcool et la drogue avaient été à l’origine de plusieurs dérapages.

Les productions de Réservoir Prod ont essaimé sur toutes les chaînes, avec notamment C’est mon choix sur France 3 à partir de 1999 ou Vis ma vie sur TF1 en 2001. En 1996, Jean-Luc Delarue avait été au cœur d’une controverse sur les contrats mirobolants des animateurs-producteurs de France 2, accusés de piller les fonds du service public.