Tensions autour de Taïwan : La Chine va « imposer des sanctions » à Nancy Pelosi et sa famille

Après les menaces, les actes. En représailles à la visite de la cheffe des députés américains Nancy Pelosi à Taïwan, Pékin a annoncé ce vendredi qu’il allait lui « imposer des sanctions » ainsi qu’à sa « famille proche ». Nancy Pelosi s’est « gravement ingérée dans les affaires intérieures de la Chine et a porté atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale », a indiqué le ministère des Affaires étrangères, sans donner de détails sur ces sanctions.

Ces dernières années, la Chine a imposé des sanctions à de nombreux représentants américains pour avoir agi, selon elle, contre ses intérêts et s’être exprimé sur les droits de l’Homme concernant Hong Kong et le Xinjiang (nord-ouest), parfois sans spécifier la nature de ces sanctions. En mars, Pékin avait appliqué des restrictions de visas à une liste non rendue publique de fonctionnaires américains qui auraient « inventé des mensonges sur des questions de droits de l’Homme impliquant la Chine ».