Tennis: Naomi Osaka, nouvelle numéro 1 mondiale, remercie son coach Sascha Bajin

Naomi Osaka et Sascha Bajin à Dubai, le 22 février 2018. — Juergen Hasenkopf/Shutt/SIPA

La Japonaise Naomi Osaka, numéro 1 du tennis mondial après sa victoire à l’Open d’Australie, a annoncé lundi qu’elle ne s’entraînerait plus avec l’Allemand Sascha Bajin. « Salut tout le monde. Je ne travaillerai plus avec Sascha. Je le remercie pour son travail et lui souhaite le meilleur pour l’avenir », écrit Osaka sur son compte Twitter.

La championne n’a pas donné de raison à cette séparation, et ni son staff ni Bajin n’ont répondu aux demandes de commentaires de différents médias. C’est donc pour l’instant la surprise qui domine dans le monde de la petite balle jaune. Sous la direction de Sascha Bajin, en poste depuis fin 2017, Naomi Osaka est en effet passée du 68e rang au classement du circuit féminin au sommet mondial. Le binôme a remporté Indian Wells, l’US Open en septembre, et l’Open d’Australie en janvier dernier.

« Une énorme surprise »

« C’est une énorme surprise, a réagi l’ancienne numéro 1 mondiale Lindsay Davenport auprès de The Tennis Channel. Elle vient de gagner deux Grand Chelems. C’est vraiment étonnant au vu des résultats de Naomi Osaka. » D’autres ont noté qu’Angelique Kerber, qui a remporté Wimbledon l’an dernier et Simona Halep, qui s’est imposée à Roland-Garros, ont également remercié leurs coachs respectifs.

« Merci Naomi. Je ne te souhaite que le meilleur également. Quel parcours quand même. Merci de m’avoir permis d’en faire partie », a répondu Sascha Bajin. L’ancien sparring-partner de Serena Williams, qui a aussi travaillé avec Caroline Wozniacki ou Victoria Azarenka, avait reçu, grâce à Naomi Osaka, le trophée WTA de meilleur entraîneur de l’année 2018.

Sport

VIDEO. Tennis: Cinq choses à savoir sur Naomi Osaka, la première Japonaise à remporter un Grand Chelem

Monde

VIDEO. Japon: Une pub retirée à cause de la peau trop blanche de Naomi Osaka

Sport

Open d’Australie: Quatre mois après l’US Open, Naomi Osaka remporte l’Open d’Australie