Tennis : Monstrueux à Miami, Carlos Alcaraz peut battre un record de Rafael Nadal

Le tenant du titre a dû abdiquer. Vainqueur du Masters 1000 de Miami l’an dernier, Hubert Hurkacz s’est cette fois arrêté en demi-finale.  Le Polonais, 10e mondial, est la dernière victime en date de la tornade  Carlos Alcaraz, partie pour balayer la planète tennis les 15 prochaines années.

L’Espagnol de 18 ans a remporté sa demi-finale en deux tie-breaks (7-6 [5], 7-6 [2]) et 2h05 de jeu. Il peut devenir le plus jeune vainqueur s’il bat le Norvégien Casper Ruud en finale. « Hubert était le champion en titre, il a bien joué, mais moi j’ai très bien joué. Ce sera ma première grande finale sur un court en dur, mais j’ai confiance en moi et je vais en profiter », a commenté Alcaraz.

Demi-finaliste il y a deux semaines à Indian Wells, seulement battu par Rafael Nadal au terme d’une grosse lutte, l’actuel 16e mondial marche sur les pas de son glorieux aîné. Il est devenu le deuxième plus jeune joueur de l’histoire à atteindre la finale de l’épreuve, après le Majorquin qui avait un mois de moins que lui en 2005. En revanche, il peut encore mieux faire dimanche avec une victoire, là où Nadal avait finalement cédé contre Roger Federer à l’époque.

En pleine ascension

Révélé au monde il y a six mois à l’US Open où il a atteint les quarts, en éliminant au passage le Grec Stefanos Tsitsipas, alors 3e mondial, Alcaraz peut franchir un sérieux cap dans sa progression météorique, qui l’a vu remporter le tournoi de Rio de Janeiro en février, son deuxième sur le circuit après celui plus modeste d’Umag (Croatie) l’été dernier.

A Miami, il a l’occasion de gagner sa plus belle compétition à ce jour, s’il dispose en finale du solide Ruud (8e mondial), facile vainqueur en demie de l’Argentin Francisco Cerundolo (103e), invité surprise du dernier carré (6-4, 6-1).