Tennis : L’Italienne Camila Giorgi soupçonnée d’avoir falsifié son pass vaccinal

La joueuse italienne Camila Giorgi pourrait risquer gros, à la fois auprès de la justice italienne, mais aussi de la WTA. L’actuelle 66e mondiale est en effet soupçonnée d’avoir fait falsifier son pass vaccinal contre le Covid-19. Son nom se trouve cité dans une liste de personnalités transalpines, au cœur d’une enquête au sujet d’une arnaque médicale, comme le révèlent les médias Giornale di Vicenza, La Repubblica et Corriere della Sera.

Camila Giorgi est mêlée à de faux documents de vaccination contre le Covid-19, délivrés par deux médecins, Daniela Grillone et Erich Volker Goepel. Ceux-ci auraient ainsi permis à la joueuse de 31 ans de falsifier son pass vaccinal, et ce afin de pouvoir continuer de disputer des tournois dans le monde entier durant de longs mois.

Interrogée sur cette brûlante affaire de faux et usage de faux en Vénétie dans plusieurs médias, la Fédération italienne de tennis assure suivre la situation de près. Les parents et les frères de Camilia Giorgi seraient également concernés par cette enquête, tout comme des dizaines de membres des forces de police, qui auraient aussi obtenu un faux certificat de vaccination.