Tarn : L’abattoir de Carmaux fermé « pour des raisons de santé » et d’hygiène

Le couperet est tombé. L’abattoir de Carmaux est fermé depuis vendredi sur décision du préfet du Tarn qui invoque « des raisons de santé ». « Le non-respect des mesures d’hygiène dans la préparation des denrées alimentaires à l’abattoir de Carmaux [est] susceptible de se traduire par des contaminations des viandes préparées au sein de l’établissement rendant celles-ci dangereuses pour le consommateur », précise François-Xavier Lauch dans un communiqué.

Deux inspections récentes

Le différend entre les autorités et les Société carmausine d’abattage dure depuis plusieurs années. Mais deux inspections, l’une le 22 décembre pour relever de nouveaux manquements, l’autre le 9 janvier pour constater l’absence de mesures correctives, ont eu raison de la diplomatie.

La préfecture regrette par ailleurs que la possibilité d’une subvention de 800.000 euros pour la remise aux normes, débloquée dans le cadre de Plan de relance, n’ait pas été saisie par le gérant.

La réouverture de l’établissement carmausin est désormais « conditionnée à la réalisation des mesures correctives prescrites par les inspecteurs vétérinaires ».